Les 10 plus belles stations du métro moscovite

Prendre le métro a Moscou, c’est comme entrer dans un musée, on peut y passer des heures. Et c’est ce que j’ai fait ! Pendant une matinée, j’avais comme mission de visiter les 10 plus belles stations du métro moscovite. Dans les wagons, rien d’extraordinaire, tout le monde est sur son petit écran, texte, parle, s’informe. Rien de différent, les réflexes sont devenus les mêmes à Montréal, Paris, Londres ou Moscou. Toute la magie, par contre, se trouve sur les quais, dans les corridors, sur les murs, au plafond, on ne sait plus où donner de la tête… du marbre, des fresques, des statues, des immenses lustres, etc. On en prend plein les yeux ! 

Inauguré en 1935, l’architecture, les mosaïques et les peintures sont entièrement dédiées à la gloire de la grande patrie, celle de l’ancienne URSS. Lenine pose fièrement dans plusieurs stations et les soldats, tout comme les femmes, bonnes patriotes, les enfants sages, futurs travailleurs et les corps de métiers de l’ancien régime, sont à l’honneur. Tous unis pour la Grande Russie !

Avant de commencer la visite, voici quelques chiffres :

  • Près de 7 millions d’usagers par jour
  • 14 lignes, 212 stations et 360 kilomètres de réseau
  • Station la plus profonde, située à 84 mètres sous terre : Park Pobedi
  • Escaliers mécaniques les plus longs de 126 mètres
  • Fréquence moyenne de passage des trains : 90 secondes 

Maintenant suivez le guide et admirez le décor !

1 – Kiyevskaya – (ligne 4 bleue clair)

18 imposants pylônes sur le thème de l’agriculture de l’ex-URSS, décorés par de magnifiques mosaïques sont à admirer à cette station. Une belle fresque soulignant « l’amitié et la fraternité » entre les peuples russe et ukrainien se retrouve en bout de station. 

2 – Belorusskaya – (ligne circulaire 5 brune)

Ici, le marbre blanc et les mosaïques au plafond sont à l’honneur et présentent la richesse et la force de la réussite soviétique. L’art sert de propagande.

3 – Novoslobodskaya – (ligne circulaire 5 brune)

Nous sommes ici presque dans une église. Les arches et les vitraux colorés sont magnifiques et imposants. La station fut ouverte en 1952. La mosaïque « Paix à travers le Monde » et plusieurs vitraux sont l’oeuvre de Pavel Korine.

4 – Arbatskaya – (ligne 3 bleu foncé)

Endommagée et bombardée par les Allemands en 1941, cette station a été reconstruite en 1953, plus profonde et très large pour servir d’abri en cas de guerre ou d’attaque nucléaire. Le contraste du marbre rouge et des arches blanches, avec les chandeliers et les décorations florales, est absolument splendide. 

5 – Teatralnaya – (ligne 2 verte)

On devine facilement,  même si on ne parle pas russe, que le théâtre est le thème de cette station. Elle possède des figurines en porcelaine représentant sept des républiques soviétiques portant leurs habits traditionnels et jouant un instrument de musique de leur nation.

6 – Mayakovskaya – (ligne 2 verte)

Mayakovskaya, ma station favorite, a été conçue par l’architecte Douchkine. Le spectacle est au plafond ! On y décompte 34 mosaïques, réalisées par Alexandre Deïneka, sur le thème du socialisme. 

7 – Prospekt Mira – (ligne circulaire 5 brune)

Le haut des piliers présente encore là des scènes de l’agriculture au temps de la florissante URSS avec ses sculptures en céramique. Le sol est un damier en granite, les murs sont là aussi de marbre.

8 – Ploschad Revolyutsii – (ligne 3 bleu foncé)

Ploschad Revolutsy signifie « Place de la Révolution ». On imagine le programme. Elle date de 1938. Elle a été réalisée également par l’architecte Douchkine dont les 76 statues de bronze, représentant des ouvriers, des soldats et des paysans, ornent  les arcs de la station. Caresser le plumage du coq de la fermière ou le museau du chien du garde-frontière porterait chance paraît-il. 

9 – Novokuznetskaya – (ligne 2 verte)

Cette station de marbre provenant de la cathédrale du Christ Saint-Sauveur fut détruite dans les années 30. Elle a été réouverte en 1943 en pleine Seconde Guerre mondiale. De superbes mosaïques réalisées par Deïneka sur le thème du patriotisme décorent la station. 

10 – et la somptueuse Komsomolskaya – (ligne circulaire 5 brune)

C’est la magnificence, la station la plus richement décorée. Les lustres sont grandioses, dignes des plus grands châteaux.  Elle a été réalisée par l’architecte Chtchoussev. Les panneaux de mosaïques de Pavel Korine dépeignent des thèmes historiques et des victoires militaires.

Le Moskovsky metropoliten est le musée le plus grand et le moins cher de Moscou ouvert de 5h30 à 1h du matin. En fait, la visite idéale s’il pleut ou s’il fait froid et, dernier petit conseil pour les amateurs de photos, évitez les heures de pointe. Bonne visite !

À lire également sur Nomade Magazine :