14:40.
4 heures, 3 autobus, le jeu du « plus de monde qu’on peut entasser dans un banc », mes cheveux humides par un poulet qui décongèle au-dessus de ma tête et un estomac rempli de cinq jujubes plus tard: mon adorable compagne de banc m’informe qu’on y est: Playa Gigante – 5 km.

Je lève le pouce et il ne faut pas plus qu’une minute avant de « barrouetter » mon sac à l’arrière d’un pick up et tenter d’établir un semblant de small talk, entrecoupé de vent, de bibittes et d’un mal de fesse.

5 minutes plus tard, un p’tit saut hors de la boîte de pick up nous fait atterrir sur la seule et unique artère dont Playa Gigante fait office. Et tout d’un coup: la fatigue, le stress, mon ventre vide, les 35 degrés, ma bouteille d’eau vide depuis 2h et la trop grande quantité de stock qui remplit mon sac n’ont plus d’importance: on vient de me conduire au paradis!

Suis-je la seule à me questionner sur l’étrangeté de ce phénomène? Me retrouver dans une ville de 3, 5 (voir 8!) millions d’habitants, me sentir seule au monde et tourner en rond après 2 jours. Puis, atterrir dans un village (quoique « rue » serait plus adéquat) de 300 pêcheurs/surfers, puis repousser, repousser et encore repousser ma date de départ.

Intrigués? Envie de prendre une pause de plages bondées? Dormir au son des vagues plutôt que des klaxons? Connaître le menu de chaque restaurant par coeur? Croiser une même personne dix fois dans sa journée?

Ici se trouve tout ce que vous devez savoir pour profiter au maximum de Playa Gigante, petit secret bien gardé du Nicaragua.

Se rendre

Le point de départ des transports vers Playa Gigante est Rivas. Rivas est facilement accessible à partir des endroits touristiques tels que San Juan Del Sur (45 minutes), Ometepe (1h30) et Granada (1h30). ATTENTION! Il n’y a qu’un seul autobus par jour liant Rivas à Playa Gigante et il part du terminal de Rivas à 13:30 pour la modique somme de 2$.

La planification n’est pas votre fort (on est deux) et vous arrivez à Rivas après 13:30?

  • Prenez un autobus vers Las Selinas (1,25$) et demandez au chauffeur de vous débarquer à l’intersection pour Gigante. La patience est une vertu, mais en règle générale, le trajet prend plus ou moins 1h. À partir de là, 5km vous séparent de Playa Gigante. Le hitchhiking ou la marche sont vos deux options.
  • Prenez un taxi directement jusqu’au pas de votre porte d’auberge pour 15$ à 20$. Comptez environ 30 minutes pour ce trajet et négociez bien avant de choisir!

Hébergement

Deux mots: Buena Vista.
Perché sur la colline entre les plages de Gigante (3 minutes) et Amarillo (5 minutes), cette petite auberge offre sans doute la plus belle vue de toutes (elle porte bien son nom, wink wink). Ils offrent des lits en dortoir, des chambres privées et la possibilité d’accrocher son hamac pour 8$. Via Airbnb, nous avions réservé une chambre et salle de bain privées pour deux personnes, 12$ chacun la nuit.

L’endroit est chaleureux, la famille adorable et, bien qu’une cuisine soit à votre disposition, le filet de poisson du restaurant est un must. Simplement dé-li-cieux.

 7 idées pour en profiter

1. Manger une poutine chez Juntos

Même sans le vrai fromage « skwouich skwouich », la poutine du Juntos est l’antidote parfait pour les âmes (ou plutôt estomacs) nostalgiques. L’endroit en soi est un excellent chilling spot, à toute heure du jour: déjeuners pour 4$, table de pool, ping-pong, four à bois et bien d’la bière!

2. Faire du SUP dans la baie de Gigante ou surfer les vagues de Playa Amarillo

Vous pouvez louer une planche de surf et/ou SUP au Salty’s au coût de 10$ chacune. Pour le SUP, puisqu’elle se trouve dans une baie, Playa Gigante est la meilleure option pour ses eaux plus calmes. Pour surfer, les vagues de Playa Amarillo vous attendent avec impatience (et son immense plage pratiquement déserte aussi).

3. Yoga matinal gratuit à Gigante Bay Hostal

Tous les matins à 7h à l’auberge Gigante Bay, passez dire bonjour au soleil et commencez la journée du bon pied avec un Shavasana au son des vagues. Tout le matériel est fourni et tous les niveaux sont les bienvenus.

4. Un latté s’il vous plaît chez Café Cicada

Petit café parfait pour déjeuner, discuter, travailler et être inspiré! Après 2 mois au café filtre, un bon latté ne faisait pas de tort! Leur carte de déjeuners est aussi très complète.

5. Feu de camp, coucher du soleil & voie lactée

Pour un bon souper à 2$ et une expérience qui n’a pas de prix: arrêtez le « Fruit Truck » dans la rue, faites le plein de légumes, dirigez-vous vers Playa Amarillo et allumez un feu. Au menu? Légumes grillés, bières et coucher de soleil à en couper le souffle. Une fois la nuit tombée, vous aurez droit à un vrai planétarium au-dessus de votre tête. Une soirée digne de Seul au Monde.

6. Marcher d’Amarillo à Playa Colorado

À la marée basse, les 30 minutes reliant Playa Amarillo à Playa Colorado permettent une belle balade riche en paysages! À marée haute? Tout dépend de vos habiletés en escalade sur roches! Je vous recommande d’amener un pique-nique ou des collations car, autrement, vous ne vous en sauverez pas en bas de 15$.

7. Cours d’espagnol avec vue sur la mer

Joindre l’utile à l’agréable, l’école Pie de Gigante le maîtrise à la perfection! Située en bordure de plage, cette école offre des cours d’espagnol un-à-un pour 9$/heure ou 100$ pour 15 heures réparties à votre guise. Pour l’immersion totale: une famille nicaraguayenne vous héberge et vous nourrit trois fois par jour pendant une semaine pour 100$. Sans doute le meilleur rapport qualité-expérience-authenticité-prix.

C’est ainsi que Playa Gigante est devenue, tout juste après cinq minutes et toujours une semaine plus tard, un énorme coup de coeur. Seul bémol (eh non, rien n’est parfait)? Faites-vous à manger et remplissez votre sac de bières et de rhum avant d’arriver: les bars et restaurants feront un beau petit trou dans votre budget!

Buen viaje!

À lire également sur Nomade Magazine :