Un nouvel endroit est pour moi ce qu’est l’amour pour d’autres. Je garde les yeux grand ouverts, le coeur sensible et prêt à flancher à tout moment, notamment lorsque je trouve le bon et en tombe éperdument amoureuse. Puis, en tant que « courailleuse » par excellence, ce phénomène est susceptible de se répéter une bonne dizaine de fois par séjour à l’étranger. Cette fois-ci, c’est un petit paradis de 8 km carrés entouré de l’un des plus beaux récifs coralliens au monde qui a volé mon coeur.

On va se l’avouer, Caye Caulker – avec ses eaux cristallines, ses nuances de turquoise et ses rues de sable interdites aux voitures – a une longueur d’avance considérable en ce qui concerne « élire le domicile de sa future maison de vacances ». Ceci étant dit, il faut tout de même appréhender une réalité géographique. Une île de 8km de longueur se traduit également par « une île sur laquelle rien n’est à plus de 5 minutes de marche » ou encore « c’est moi, où on est déjà passés par ici? ». Ces impressions sont bien réelles. Et pour vous assurer de vivre une expérience pleine de surprises et d’aventures quelque soit la durée de votre séjour sur l’île, voici une liste d’idées d’activités pour vous accompagner dans la découverte de Caye Caulker. Mais surtout, une liste d’idées qui prend grand soin de votre portefeuille!

Une seule contrainte: ne pas avoir peur de se mouiller.

1. Plonger en apnée dans la barrière de corail

Un incontournable, tout simplement. Ça fait un petit trou dans un budget de 30$ par jour, mais celui-ci sera vite rempli une fois dans l’eau. Coraux, tortues, requins, raies, poissons: un éventail de couleurs pour les yeux. Deux tours guidés sont possibles: la demie-journée à 70 BZD (environ 45$) ou la journée complète à 140 BZD (environ 90$). L’équipement, l’eau et les collations sont inclus. Dans certains cas, le « rhum punch » est à volonté. Magasinez bien!

2. Naviguer en Stand Up Paddle dans les eaux turquoises

Le magasin KiteXplorer offre la location de planche de SUP pour 12$/h ou 20$/2h. Il se trouve sur la rue principale juste avant le Split, soit à l’extrémité de l’île. Si votre budget ne peut malheureusement pas subvenir à la plongée en apnée, voyez le positif: l’eau est tellement claire que l’on peut considérer cela du « snorkeling » en hauteur.

3. Partir à la chasse aux quais avec un bon livre

Certains passeront leurs journées à lire au Split, le bout de l’île faisant office de plage. Pour ma part, je me suis découvert un plaisir fou à partir à la recherche de quais « secrets » pour profiter d’un bon livre au soleil. Vous aurez la pleine tranquillité et un espace de baignade privé!

4. Faire le tour de l’île en kayak

Un grand nombre d’auberges de jeunesse disposent d’embarcations nautiques que les clients peuvent emprunter gratuitement. Lorsque l’eau est calme et vos bras sont dûs pour un peu de musculation: partir à la découverte de l’île et explorer ses mangroves est l’activité à prioriser. En bonus, le faire au coucher du soleil!

5. Nager jusqu’à Koko King pour les Happy Hours

Oui, un bateau-taxi s’y rend gratuitement toutes les 15 minutes. Non, ce n’est pas aussi plaisant que de traverser à la nage. À partir du Lazy Lizard, le bar Koko King se trouve de l’autre côté du Split, l’endroit où l’île a été entrecoupée en deux suite à un ouragan. Traversez entre 16h-18h pour profiter des cocktails à 2,50$ et du meilleur « spot » pour admirer le coucher du soleil.

6. Goûter à toutes les saveurs de crème glacée maison chez Scoop Dips

Sur la rue principale, trouvez la petite cabane en bois rose sur laquelle se trouve l’écriteau « Ice Cream » et où des balançoires font office de chaises. Le Scoop Dips, un endroit qui vous rendra vite accro. Un cornet de crème glacée maison pour moins de 2$, dont aucune des 8 saveurs goûtées ne m’a déçue. Dommage qu’ils n’offrent pas de carte de membre!

7. Pédaler l’île d’est en ouest

Les voitures étant interdites sur l’île, le moyen de transport par excellence (après la marche) reste le vélo! Prendre le temps de s’éloigner de la rue principale très touristique pour s’immerger dans les rues de « locaux » laisse place à 1001 découvertes et de beaux sourires!

8. Prendre une p’tite dose d’adrénaline sur le tremplin du Lazy Lizard

Il ne faut pas s’attendre à une falaise de 10 mètres, mais tout bon voyageur ne peut quitter Caye Caulker sans se lancer dans l’eau cristalline depuis la plate-forme de « Cliff Jump » du Lazy Lizard. Gratuit et plaisir garanti.

9. Agrandir sa collection de bracelets au Artesanal Market

Ouvert tous les jours et prenant place aux abords de la rue principale, le marché d’artisans de Caye Caulker regorge de petits trésors pouvant donner le goût à notre portefeuille de se faire aller un peu.

10. Profiter du yoga gratuit sur le toît du Namaste Café

Pratiquer sa Salutation au Soleil en le regardant se coucher, merci à Random Yoga pour cette heure de pur ressourcement. Rendez-vous au Namaste Cafe pour consulter les horaires, montez au 3e étage, empruntez un matelas et prenez place. Les cours sont « gratuits », soit une contribution volontaire à la discrétion des yogis.

11. Promener un chien du Animal Shelter

Le refuge pour chiens en soi peut être la raison pour laquelle vous ne quitterez jamais Caye Caulker. J’exagère, mais coeurs sensibles, s’abstenir. Pour les amoureux des animaux ou âmes généreuses: passez voir Kenny au Animal Shelter et amenez un chien en promenade. Que ce soit pour 30 minutes comme une journée complète: chaque petit geste fait une énorme différence. (Pssst, vous donnez de votre temps. Bien sûr que c’est gratuit!)

12. Tester les 1001 saveurs du Iced and Beans Café

Je ne suis pas encore certaine d’où provient mon engouement pour cet endroit: sa terrasse sur la plage, ses saveurs à n’en plus finir ou son personnel attachant… Une chose est sûre: le Iced Beans Café donne le goût d’y laisser son CV, ou tout son argent. Pas convaincu? Mettez-y tout de même les pieds pour profiter de votre « free ice coffee shot ». Je vous laisse juger par la suite! Psssst: qui dit Wi-Fi, dit aussi endroit parfait pour les Digital Nomads!
Bien entendu, une foule d’autres activités sont possibles sur Caye Caulker, moyennant plus de frais: kitesurf, plongée sous-marine, survoler le Blue Hole en hélicoptère, obtenir sa certification PADI Open Water, etc… Malgré tout ce brouhaha de prix parfois exorbitants, j’ai le plaisir de vous annoncer qu’il est possible de profiter au maximum de ce petit paradis avec un budget moindre. En plus de cette liste, il suffit de se nourrir au Fried Jack chez Jenny’s et traquer les Happy Hours et  c’est dans la poche!

À lire également sur Nomade Magazine :