Si vous êtes actuellement en séjour au Vietnam, ou de fervents adeptes de la cuisine du monde, vous avez dû forcement tomber sous le charme de la cuisine vietnamienne ! Alors pourquoi ne pas profiter de votre séjour au Vietnam pour vous faire plaisir ?  En plus ça ne coûte vraiment pas cher et c’est une partie de la culture à découvrir quand on visite ce pays !

Je vous emmène dans la province de Can Tho au sud du Vietnam, à 4h de Saigon en bus, pour un petit parcours qui va du restaurant chic à la cantine locale en passant par les repas sur le pouce des marchés ! Un parcours pour tous les budgets, surtout les petits…

 Le Bun Nem Nuong

Mon plat préféré au Vietnam ! Je vous en ai déjà parlé dans 24 à Saigon, alors forcément il fait partie de ce food trip ! Des nouilles de riz, des nems, des légumes émincés et une sauce vinaigrée avec des cacahuètes. Je suis fan !

À déguster soit dans un bol soit sur des feuilles de bananes à rouler soit même dans de la salade, à votre bon choix ! Un endroit très réputé pour ce plat à Can Tho c’est Quán Nem Nướng Thanh Vân, l’endroit est toujours plein à craquer, les locaux comme les touristes s’arrêtent à cette bonne adresse ! Je vous conseille d’accompagner ce plat d’un Sua Sen, un lait de graines de lotus. Vous ne trouverez pas cette boisson partout, à vrai dire elle ne se trouve que dans le sud du Vietnam et ce restaurant est le seul que j’ai fait à en proposer. Le Sua Sen est un vrai délice à boire ! Vous trouverez aussi du Bàp Sen, du lait de maïs, aussi très bon, c’est une bonne alternative si l’endroit est à court de Sua Sen, ce qui arrive assez souvent. Attention, à votre arrivée dans ce restaurant, avec votre bouille de touriste, on vous tendra un extrait du menu traduit en anglais, vous y trouverez le Bun Nem Nuong mais pour ce qui est du Bap et Sua Sen, ils n’apparaissent pas sur le menu « touriste ». N’hésitez pas à le réclamer, vous le verrez affiché sur les menus vietnamiens si vous n’arrivez pas à vous faire comprendre.

La crêpe vietnamienne : Bành Xèo

Il en existe deux sortes avec deux garnitures différentes, je ne saurais pas vous dire exactement ce qu’il y a dedans, je peux juste vous affirmer que les deux sortes sont un vrai délice pour les papilles ! Là encore la crêpe vietnamienne ne se trouve pas dans tous les restaurants.vCertains endroits proposent exclusivement les Bành Xèo, comme le « restaurant » Quán Bánh xèo 7 Tới, très réputé chez les locaux pour ses crêpes, mais très bien caché. Le lieu ressemble plutôt à une cantine où de longues tables s’étalent sur plusieurs mètres et sont bien souvent remplies par la réputation du restaurant. Vous choisissez votre crêpe à l’entrée du restaurant, attrapez des baguettes au passage et allez vous faufiler entre deux Vietnamiens. Les crêpes sont servies avec un panier de différentes sortes de feuilles. Je vous recommande la « feuille de moutarde » qui s’accorde parfaitement avec ce met ! C’est dans ce restaurant, et seulement celui-ci, que j’ai goûté au jus d’Aloe Verra. Les feuilles d’Aloe Verra doivent être parfaitement cuites avant d’être servies en jus avec leur chair. Très frais et différent de n’importe quel jus que vous auriez pu boire jusqu’à présent.

nomade8

Bun Bo ou Pho Bo

Ce sont deux soupes traditionnelles du Vietnam. Soupes de pâtes et viande souvent dégustées comme petit-déjeuner… un peu violent quand on est habitués à commencer la journée avec des « breakfast continental », mais on s’y fait ! Le Bun Bo est une soupe de pâtes rondes avec de la viande et des légumes, dans le Pho Bo les pâtes sont plates. Vous remarquerez sûrement que, dans tous les restaurants locaux, la boisson accompagnant vos plats est un thé jasmin glacé. Ici, il se marie parfaitement avec ces soupes. Vous pouvez aussi les accompagner d’un Cam Ep (jus d’orange pressé), toujours servi fraîchement pressé, pour réveiller vos papilles endormies, un vrai bonheur !

nomade9

Cuisine locale de Hau Giang

Dans la région de Hau Giang, nom de la rivière qui traverse la province de Can Tho, vous trouverez beaucoup de restaurants où le choix de votre plat se fait en pointant du doigt… Une ribambelle de plats cuisinés, préparés dans de grosses marmites s’étale devant vous et à vous de pointer du doigt ce qui vous inspire le plus. Bon, pas toujours facile de déterminer ce qui est à l’intérieur, rassurez-vous, dans le sud, très peu de cuisines proposent du chien, du rat, du serpent, etc… mais ce n’est pas toujours facile de trouver un Vietnamien qui parle suffisamment anglais pour vous spécifier chaque plat… Beaucoup de plats sont à base de poissons en sauce ou de porc. Les quelques plats végétariens sont généralement des soupes de légumes. Les plats seront toujours servis avec un bol de riz et diverses feuilles de salades.

Sao Hom

C’est un restaurant dont la carte propose autant des plats vietnamiens que continentaux. Néanmoins, dans la carte, vous trouverez deux options de menu, composés de 6 à 7 plats, tous d’origine vietnamienne. Ils vous permettent ainsi de gouter à différentes spécialités. Le cadre du restaurant est sublime, au fond d’un marché couvert avec vue sur le delta du Mékong. L’endroit est un peu plus touristique que les précédents donc plus cher, mais les deux options de menu dont je vous parle sont à 10€ et il y a à manger pour deux… Vous apprécierez surement une balade digestive dans le marché couvert accolé au restaurant ou encore le long des quais après votre repas. Le service est un peu long, il ne faut pas être pressé.

nomade6

L’Escale

Oui c’est un restaurant français, et vous n’êtes pas au Vietnam pour manger français (mais quand on est expat ça fait du bien de temps en temps de retrouver les cuisines de son pays…). Néanmoins, je vous conseille fortement l’endroit pour aller boire un verre. Le restaurant est en deux parties, une salle en bas au rez-de-chaussée et une salle sur les toits. Même si ce n’est pas indiqué, demandez à être installé sur le toit, la vue sur toute la baie et les bateaux bassac est magnifique et vous serrez aux premières loges pour le coucher de soleil flamboyant. Sur la carte, vous trouverez tout de même quelques spécialités vietnamiennes.

Lua Nep Resort & Restaurant 

Là encore nous sommes dans le restaurant classe mais à portée de tous les budgets. Vous y trouverez beaucoup de spécialités vietnamiennes, vous retrouverez notamment la Ban Xeo mais aussi des plats un peu plus « luxueux » comme le homard ou le canard caramélisé. Je vous recommande d’y aller le soir, il y a souvent des groupes de musique et des chants traditionnels. Le restaurant est dépendant du resort où vous pouvez passer la nuit dans des petites cabanes sur l’eau. Le restaurant lui-même est construit sous une grande hutte au toit de paille au dessus de l’eau.

nomade7

Marché flottant de Cai Rang

Impossible de passer dans la province de Can Tho sans faire une balade au marché flottant de Cai Rang. Aux aurores, des barques naviguées par des chapeaux pointus et chargées de fruits, légumes ou autres produits commencent à glisser sur les eaux du delta du Mékong. Les négociations vont bon train entre les locaux et des bateaux chargés de touristes s’immiscent dans la masse. Plusieurs bateaux-restaurants circulent au milieu de ce marché flottant et proposent des plats et boissons à déguster sur place. La variété de fruits au Vietnam est impressionnante et ils ne coûtent vraiment pas cher. Vous aurez donc du plaisir à tous les goûter pendant cette balade dans le marché flottant. Le ramboutan et la pastèque sont mes faiblesses, mais n’hésitez pas à sortir des sentier battus en testant par exemple le durian, aussi appelé le « fruit qui pue », vous comprendrez bien vite pourquoi…

Si vous ne voulez pas tomber dans la balade touristique, n’hésitez pas à marcher le long du fleuve. Des pécheurs ou vendeurs vous proposeront de vous y emmener. Non seulement cela coûte moins cher, mais en plus c’est carrément plus fun!

nomade5

Bonne balade et surtout bon appétit!

Δ

À lire également sur Nomade Magazine :