Hô Chi Minh City, cela vous parle peut être plus ? Cette grande ville du sud du Vietnam est également appelée Saigon par les vietnamiens. Il y a encore quelques années, il était interdit de l’appeler ainsi, aujourd’hui elle ne répond quasiment plus qu’à ce nom.

Et bien c’est dans cette ville que je suis allée me perdre le temps d’une journée, pour être plus précise une partie de cette ville… Parce que Saigon est immense, elle s’organise en une dizaine de districts. Le « district 1» et le « district 3 » sont les plus riches : loyers plus chers, boutiques de luxe, grands hôtels… mais aussi riches culturellement parlant. On y trouve musées, pagodes, mosquées, églises catholiques, librairies, bâtiments coloniaux… Le centre de Saigon est bourré d’histoire et regorge de cultures différentes. On y retrouve bien évidement une forte influence asiatique dans les temples bouddhistes, les statuettes chinoises où les chapeaux pointus, mais aussi l’époque colonial avec l’église de Notre-Dame, clin d’œil à sa célèbre homonyme de Paris, ou encore la Poste Centrale où l’on retrouve les structures métalliques tant caractéristiques de Gustave Eiffel. Bref dans cette grande panoplie de choses à voir, il faut faire des choix ! Si vous n’avez que 24h, vous ne pourrez pas faire le tour de tout. Alors je vous propose un petit itinéraire qui vous permettra de goûter à la culture vietnamienne et vous remplir les poches de souvenirs vraiment typiques.

Le marché de Ben Thanh

C’est là que j’ai commencé ma journée ! C’est un immense marché couvert où il faut se faufiler dans les allées sinueuses pour apercevoir tout ce que les locaux peuvent vous proposer. C’est un must do sur votre liste, c’est là que vous trouverez tous les souvenirs pour vos proches. L’endroit est bourré de touristes, j’ai l’habitude de fuir ce genre de lieux touristique mais là gros coup de cœur ! Tous ce que vous trouverez est MADE IN VIETNAM ! Et ça j’adore pour mes cadeaux : kimono en soie, cravate de soie, baguette, thé, café, chocolat, fruits secs… laissez-vous porter de boutique en boutique, et si cela vous fatigue d’être alpagué par les vendeurs, un peu envahissants il faut l’avouer, alors préférez l’anneau extérieur du marché, une allée qui fait tout le tour de Ben Thanh et où il est plus facile de circuler. Profitez-en pour vous arrêter manger dans le food court du marché, je vous recommande grandement le Bun Nem Nuong, spécialité vietnamienne à base de pâte de riz, nem de viande, cacahuètes et légumes : un régal !

Mon petit conseil ici : il est peut-être plus judicieux de finir par le marché, histoire de ne pas avoir à porter toute la journée la tonne de souvenirs que vous risquez d’acheter…

La Poste Centrale 

Après avoir déambulé des heures et des heures dans les allées des marchés ou les rues chaudes et bondées de la ville, vous apprécierez la fraîcheur qui règne dans la Poste Centrale de Saigon. En partie construit par Gustave Eiffel, ce majestueux bâtiment colonial repose sur une structure entièrement métallique apparente. De grands bancs parcourent l’immense hall où vous pourrez vous poser quelques minutes pour apprécier les lieux et la fraîcheur. Néanmoins, en plus d’être un lieu touristique, la Poste Centrale reste une poste et il y a donc pas mal de monde qui y circule.

nomade4

Cathédrale Notre-Dame

Sur la même place que celle de la Poste Centrale, vous trouverez la réplique de la cathédrale de Notre-Dame du quartier parisien Saint-Michel. Peut-être pas aussi impressionnante que sa grande sœur mais tout aussi agréable à voir !

nomade

La « rue aux livres » (Nguyen Van Binh)

À quelques rues de là, vous trouverez la Book Street, une rue parsemée de bouquinistes, libraires en tous genres et expositions. Un vrai délice pour les amoureux des bouquins. N’essayez pas d’y trouver un livre en particulier, les étalages sont un joyeux capharnaüm ! Laissez-vous surprendre par les pépites que vous trouverez tout à fait par hasard !

Les musées de Saigon

Je sais que certains d’entre vous ne conçoivent pas de perdre leur temps dans la visite d’un musée quand on a qu’une journée pour découvrir une ville, alors libre à vous d’effacer cette étape de votre itinéraire. Mais pour moi, c’est tout le contraire, je visite toujours au moins un musée et, à Saigon, niveau choix vous êtes servi : musée de la guerre, musée d’histoire du Vietnam, musée des beaux-arts… J’ai décidé de visiter celui d’Hô Chi Minh City et je n’ai pas été déçue. Je pense que c’est un bon concentré de tous les autres musées de la ville, et le bâtiment dans lequel il expose est simplement magnifique ! Vous pourrez même y visiter un bunker du temps de la guerre du Vietnam.

nomade2

La pagode de l’Empereur de Jade

Bien cachée dans la petite rue de Mai Thi Luu, la pagode de l’Empereur de Jade est un peu plus excentrée, environ 30 minutes de marche depuis le musée d’Hô Chi Minh City. L’ambiance y est impressionnante. À l’intérieur, des fumées d’encens et une multitude d’offrandes jonchant le sol rendent la progression compliquée. Dans tous les recoins de la pagode, de gigantesques statues s’élèvent et vous observent avec de grands yeux. Faites-vous petit et discret, ce lieu de culte attire énormément de taoïstes et bouddhistes venus de partout d’Asie pour y prier. Malheureusement, énormément de tour-opérateurs y organisent des escales et les touristes ne sont pas toujours respectueux de la quiétude du lieu, ne faites pas partie de ces gens-là…

nomade3

Où se loger ?

Le quartier backpackers ! Premièrement parce que c’est bien là que vous trouverez tous les backpacks de la ville, mais vous y trouverez aussi une sacrée ambiance avec tous les backpackers qui y séjournent ! Les bars sont pleins, la conversation va bon train et, ce, jusqu’au bout de la nuit ! Très vite vous vous rendrez compte que les Vietnamiens adorent faire la fête !

Comment se déplacer dans Saigon ?

À pied ! Pour ma part, c’est l’option que j’ai choisie. En restant dans les districts 1 et 3, toutes les activités que j’ai décrites sont assez proches les unes des autres et l’itinéraire se fait très facilement à pied. Néanmoins, les taxis sont présents un peu partout et vraiment pas chers. Vous trouverez aussi des services comme Uber ou Grab, mais attention l’Uber vietnamien se déplace en scooter, comme une grande majorité de la population !

Comment se rendre à Saigon ?

Et bien tout dépend d’où vous arrivez… l’aéroport de Hô Chi Minh City est desservi par plusieurs villes du Vietnam, notamment Hanoï ou Danang. La ville est aussi très bien desservie par les bus, si vous venez ou planifiez de continuer votre route dans le sud, Saigon est une ville assez centrale, vous êtes à 4h de la région de Cần Thơ qui vaut le détour pour ses marchés flottants !

Rendez-vous dans un prochain article sur la province de Cần Thơ pour continuer votre excursion au Vietnam…

Δ

À lire également sur Nomade Magazine :