J’ai un amour infini pour l’Asie. Alors, avec un mois de congé entre deux sessions universitaires, la tentation est grande. Et j’ai succombé, je me suis acheté un billet pour le Vietnam et, sans aucun remords, j’ai manqué Noël pour voyager. Vietnam tu m’as définitivement charmée, séduite et surprise. Voici donc 10 incontournables à explorer au Vietnam, le résultat obtenu suite à mon expérience et à un sondage maison fait auprès de mes amis voyageurs internationaux que j’ai rencontrés lors de mon séjour au pays.

IMG_0737La culture du nord et ses paysages

Paysages à couper le souffle, avec les montagnes et les rizières. La culture vietnamienne est à son meilleur dans le nord du pays avec les habits traditionnels colorés. Attention, ne pas rester à Sapa, allez plutôt faire un tour dans les petits villages. Possibilité de faire des randonnées en montagne, repas en famille avec les autres voyageurs dans les « homestay » (délicieux!). Certains font la « Ha Giang loop » en moto et tous ceux qui l’ont fait décrivent cette expérience comme étant les plus beaux paysages du Vietnam.

halong bay

Halong Bay

Je recommande de passer par Cat Ba, les prix sont plus abordables. La ville n’est pas de toute beauté, mais l’île offre des paysages sereins à couper le souffle, sans oublier la croisière dans Halong Bay (repas et kayak souvent inclus dans le prix, informez-vous). Pour le coucher du soleil, montez tout en haut de la colline au « Canon Fort » (la vue est magnifique) ou restez au port pour profiter de la lueur orangée qui vient ombrager la silhouette des bateaux.

Ancien quartier de Hoi An

Cet endroit est magique et coloré, malgré le niveau de tourisme élevé. On l’aime pour ses rues inondées de lanternes et ses maisons jaunes, pour les magasins de café et l’offre de nourriture locale. C’est probablement la plus belle ville du Vietnam ! Avis aux intéressé(e)s, possibilité de s’y faire faire du linge sur mesure (tailleur ou robe). Pour profiter davantage du paysage, sans trop de touristes, allez-y tôt le matin, sinon c’est bondé. **Attention, en temps de pluie, la ville est à la merci des inondations. Et de bonnes inondations ! J’ai dû modifier mon parcours avant de me diriger davantage vers le sud étant donné la température désastreuse en centre (pluie sans fin).

La citadelle à Hue

Dans l’ancienne capitale du Vietnam, on retrouve d’anciens monuments historiques. De toute beauté ! Vous pourrez également en apprendre davantage sur la lignée impériale. Ce site est d’ailleurs classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1993. hue

Ninh Bình

C’est la version Halong Bay, mais terrestre, alors vous comprendrez que les paysages sont renversants.

La singularité de Dalat

Une personne sur deux tombe sous le charme de Dalat. Cette ville est très différente de ce que vous verrez ailleurs. En plein milieu des montagnes avec de nombreux parcs et cafés ainsi que des bâtiments à l’architecture atypique.

Les plages de Phu Quoc

Pour prendre le temps de griller sous le soleil et expérimenter les plages accompagnées d’une eau bleue et agréable. Rien de plus, rien de moins.

Le trafic des villes, Hanoi & Ho Chi Minh (Saigon)

Ces deux villes sont reconnues pour leur trafic légendaire ainsi que pour leur histoire et leurs musées. On y retrouve une bonne sélection de restaurants très abordables (2 à 5 $ par repas). Ils sont à proximité de sites touristiques qui valent le détour. Hanoi se situant proche de Halong Bay et Saigon près des tunnels du delta du Mékong et du musée de la guerre. Si vous voulez faire le party, Saigon est reconnue pour les festivités des touristes (pub crawls), quoique vous pouvez très bien trouver un endroit où faire la fête à Hanoi également. Vous pouvez faire un choix, mais certains disent « If you go to Vietnam, you visit both these cities». Personnellement, j’ai préféré explorer la beauté d’Hanoi, mais les deux villes valent le détour si vous êtes de passage au Vietnam.

« Saigon, as a first contact with vietnamese culture, its beautiful chaos and history.»

Les grottes de Phong Nah

Ce sont d’immenses et impressionnantes grottes qui sont un must à découvrir et à explorer au Vietnam. Vous pouvez en visiter une en bateau (Phong Nag cave) ou nager dans une marre de boue dans une autre (Dark cave). Elles sont entourées d’une jungle qui vous rappellera peut-être Jurassic Park. Certaines cavernes sont parmi les plus grandes grottes au monde. Sachez que la plus grande grotte au monde se retrouve d’ailleurs là, mais il vous faudra investir beaucoup d’argent (apparemment autour de 3000 dollars US et une semaine d’expédition pour vous y rendre, sans oublier un papier d’autorisation).

Voyager en moto

Pour certains, ça engendre plutôt de la peur, mais, pour d’autres, ils ne pourraient tout simplement pas s’imaginer voyager autrement dans ce pays. Si vous optez pour ce choix, faites tout de même attention, les routes ne sont pas toujours de qualité, vous ne voudriez pas vous retrouver avec un « asian tattoo » (cicatrices suite à un accident).

Quoi goûter ?

  • Pho (une soupe) ; bien sûr à essayer au moins une fois.
  • Bún chà (nouilles et porc grillé) ; souvent ils servent les ingrédients séparés et tu mélanges à ta guise avec des herbes fraîches et une sauce (mon repas vietnamien préféré).
  • « Egg coffee » ; très sucré (trop sucré pour moi), mais ça vaut le coup d’essayer au moins une fois.
  • Le café vietnamien ! ; si vous aimez le café fort, c’est pour vous. Ils ont un système bien à eux pour l’infuser, goutte par goutte. Autrement, pour les dents sucrées, ils le servent avec du lait condensé (au lieu d’être du sucre en poudre).
  • Bánh mi : influence française, des sandwichs faits avec du pain baguette. Apparemment les meilleurs sont dans le sud du pays.
  • « Bonbons faits avec des noix de coco » : il y a une usine près de Saigon, ils offrent plusieurs saveurs et des produits de qualité. Sinon, vous pouvez en trouver dans certains mini-supermarchés, mais attention la qualité n’est pas toujours au rendez-vous.

Conseils pour les préparatifs

  • Si vous avez un temps limité, concentrez-vous sur le nord ou le sud étant donné que traverser le pays en autobus est très long. Ne perdez pas trop de temps dans les transports.
  • Visa : il faut faire la demande en ligne avant de partir et avoir de l’argent US en main à l’arrivée à l’aéroport (le montant varie selon si vous restez un mois ou trois mois / entrée simple ou multiple), ainsi qu’une photo (attention les dimensions sont spécifiques et différentes de celle pour un passeport).

Vous êtes allés au Vietnam ? Partagez-moi vos endroits favoris du pays, vos découvertes coups de coeur. Qui sait, peut-être que je me laisserai tenter une seconde fois !