Oscarsborg est une forteresse côtière norvégienne située sur une petite île du Oslofjord, près de la charmante ville de Drøbak. Mon père et moi avons eu la chance d’aller y faire un tour en décembre dernier. Nous avons adoré notre expérience!

La forteresse a été construite en 1853 et a été nommée d’après le roi suédois-norvégien Oscar 1er. Officiellement, elle n’a servi qu’une seule fois, lors de la bataille de Drøbak en 1940. Durant la seconde moitié du 20e siècle, elle était utilisée par l’armée norvégienne comme base d’entraînement et ce jusqu’en 2003, date à laquelle elle est devenue un lieu touristique et a été ouverte au public.

Laurence Pilon © 2016 – Forteresse d'Oscarsborg

La forteresse d’Oscarsborg vue de Drøbak. En décembre, l’Oslofjord est souvent couvert de brouillard, donnant une allure hantée à la forteresse…

L’hiver, peu de touristes visitent la forteresse. Quelques norvégiens séjournaient à l’hôtel de l’île quand nous y sommes allés. Durant la basse saison touristique, l’hôtel et le restaurant sont souvent loués par des entreprises. Celles-ci y organisent conférences ou encore week-ends de “team building” pour motiver leurs employés. L’été toutefois, la forteresse d’Oscarsborg regorge d’une foule d’activités familiales incluant opéras, spectacles interactifs et visites guidées. Le port est également ouvert aux visiteurs durant l’été. Bateaux de plaisance et voiliers viennent s’y amarrer. L’île est beaucoup plus animée durant les mois de juin, juillet et août. Cela dit, l’absence de touristes ne nous a aucunement dérangés. Mon père et moi avons pu visiter les lieux à notre aise.

Laurence Pilon © 2016 – Forteresse d'Oscarsborg

L’hiver, peu de touristes visitent la forteresse. Nous avons seulement croisé quelques Norvégiens en séjour sur l’île. Nous avons eu la chance de pouvoir visiter les lieux à notre aise.

Laurence Pilon © 2016 – Forteresse d'Oscarsborg

Le port de l’île attire bateaux de plaisance et voiliers.

Histoire militaire

Les amoureux d’histoire militaire trouveront certainement leur compte en visitant la forteresse d’Oscarsborg. L’artillerie est toujours en place sur l’île. Sur le dessus des remparts de la forteresse, trois immenses canons semblent encore tenir la garde. Vous pouvez également aller faire un tour au musée militaire pour en apprendre davantage sur la victoire de la bataille de Drøbak. Cette bataille a d’ailleurs marqué l’histoire du pays. Le 9 avril 1940, durant la Seconde Guerre mondiale, les soldats norvégiens ont vaincu les troupes ennemies allemandes qui tentaient de s’infiltrer dans le Oslofjord pour attaquer la ville capitale, Oslo. Le bateau allemand, le Blücher, a été touché par les canons de la forteresse d’Oscarsborg et a éventuellement coulé un peu au nord de l’île. Mon père a pris beaucoup de plaisir à découvrir canons et armements dispersés sur l’île.

Laurence Pilon © 2016 – Forteresse d'Oscarsborg

Vue de l’extérieur, la grande enceinte en demi-lune de la forteresse est entièrement camouflée par ses remparts.

Laurence Pilon © 2016 – Forteresse d'Oscarsborg

À noter que la porte d’entrée du musée militaire n’est pas identifiée. Elle est située à l’extrême gauche de l’enceinte.

Vues magnifiques

En tant que photographe, j’ai préféré l’environnement naturel de l’île et les vues magnifiques qu’elle offre sur les villes et paysages autour. En grimpant sur les remparts de la forteresse par exemple, on y découvre une vue splendide sur la ville de Drøbak. De l’autre côté de l’île, au nord, mon père et moi sommes tombés sur une minuscule cabane de bois donnant sur une petite plage. À l’époque, celle-ci servait aux commandants des troupes qui s’y retiraient régulièrement pour se laver!

Laurence Pilon © 2016 – Forteresse d'Oscarsborg

Mon père et moi au dessus des remparts de la forteresse d’Oscarsborg. Au loin, on aperçoit la ville de Drøbak.

Laurence Pilon © 2016 – Forteresse d'Oscarsborg

Cette plage servait, autrefois, aux commandants des troupes militaires. Ils s’y retiraient pour pouvoir se laver!

À votre tour!

Mon père et moi avons passé une magnifique journée à la forteresse d’Oscarsborg. Je vous encourage à aller y faire un tour! Vous ne serez pas déçus.

Comment s’y rendre? Combien ça coûte?

La forteresse est loin de la ville d’Oslo, mais on peut facilement s’y rendre en voiture. La charmante ville de Drøbak est située à 30 minutes de voiture ou à 1 heure d’autobus de Oslo. C’est un trajet agréable, puisqu’il offre d’impressionnantes vues sur le fjord d’Oslo. Arrivés à Drøbak, vous trouverez facilement le ferry. Le ferry coûte une vingtaine de dollars canadiens par personne (la visite de la forteresse d’Oscarsborg est gratuite). Vous pouvez payer avec une carte de crédit près du quai d’embarquement. Tâchez de vérifier l’horaire en ligne avant de vous y rendre; les horaires varient au gré des saisons.

Laurence Pilon © 2016 – Forteresse d'Oscarsborg

Le quai d’embarquement du ferry qui relie Drøbak à la forteresse d’Oscarsborg


À lire aussi :