Si tu es en train de planifier ton voyage au Guatemala, tu auras forcement entendu parler de Chichicastenango, aussi appelée Chichi, cette charmante petite ville de 45 000 habitants située sur les hauteurs de la région El Quiché. Chichi accueille le plus grand et le plus ancien marché du pays et d’Amérique centrale ou se rassemblent des nombreux locaux des villages alentours pour y installer leur étals.

À la découverte du marché

À la découverte du marché

Localisation & accessibilité

Chichichastenango est située à environ 140km de Guatemala Ciudad et 38km de Panajachel (Lago Atitlan). Pour s’y rendre, vous pouvez très aisément prendre le Chicken Bus (transport commun local) ou réserver votre place dans une navette en passant par une agence locale. La 2ème option vous fera gagner beaucoup de temps mais vous coûtera plus cher. Le choix du transport dépendra donc de votre itinéraire et de votre budget. La ville est située à 2150 mètres d’altitude et donc les températures sont plus fraîches que dans le reste du pays.

Quand s’y rendre?

Attention, le marché se déroule les jeudis et dimanches, cela demande un peu de planification.

Quoi faire et quoi voir à Chichicastenango?
  • Le marché

C’est clairement l’incontournable de Chichicastenango. C’est pittoresque et le dépaysement est garanti grâce à toutes ses couleurs, ses odeurs, saveurs, son et brouhaha. On y retrouve toutes sortes de produits artisanaux: tissus colorés, broderies, hamacs, masques en bois, vêtements traditionnels qui feront le bonheur des touristes ayant fait le déplacement. Il y en a vraiment pour tous les goûts et il est difficile de choisir parmi toutes ces belles choses. On peut également trouver toutes sortes de fruits et légumes, ustensiles de cuisine, bois et épices utilisées au quotidien par les locaux. Il est agréable de flâner dans les innombrables allées de ce marché, acheter quelques souvenirs, prendre le temps de négocier, découvrir les coutumes locales et les rituels mayas. Ceux qui sont passionnés de photo y trouveront leur bonheur: photographier les locaux dans leur quotidien, les tissus colorés, l’architecture. J’ai du mal à mettre des mots sur cette expérience car c’est vraiment une ambiance particulière et unique que je n’ai trouvée nulle part ailleurs, comme le sentiment de faire un autre voyage dans le voyage, on se sent transporté et on s’imprègne de cette culture si différente de la nôtre.

  • Le cimetière

Au loin vous pourrez apercevoir un cimetière très coloré. Pourquoi toutes ces couleurs? Tout simplement parce que le passage vers l’au-delà est un moment festif, une autre étape dans la culture guatémaltèque.

  • L’église Santo Tomas

Construite en 1540, elle est fréquentée par les Indiens Quichés qui ont pour coutume d’y faire des offrandes sur les 18 marches de l’escalier, qui sont le symbole des 18 mois du calendrier maya, pour que les dieux leur accorde une bonne récolte, une bonne santé et bien d’autres choses.

  • La chapelle du Calvaire

Située face à L’église Santo Tomas, elle est beaucoup plus petite et on y fait aussi des offrandes aux Mayas.

  • El Cerro de Pascale Abaj

À environ 20 minutes de marche depuis le marché se trouve El Cerro de Pascuale Abaj, une colline ou les Mayas réalisent des cérémonies dédiées à la déesse de la Terre, dont on retrouve la sculpture sur la colline. Il y a plusieurs autels destinés aux offrandes et sacrifices pour la remercier. L’ambiance qui y règne est très particulière, il y a très peu de touristes qui s’y rendent. C’est un endroit très authentique.

Combien de temps doit-on prévoir pour visiter le marché?

Prévoyez plusieurs heures si vous voulez en profiter pleinement. Ce marché est un vrai labyrinthe. C’est même parfois difficile de retrouver son chemin si on veut retourner voir un vendeur.

Conseil:

Négociez les prix. Vous pouvez très facilement acheter pour 2 fois moins cher que le prix annoncé. Il y a beaucoup de marchands qui ont des étals avec des produits similaires. Vous pouvez simplement jouer la carte « j’ai trouvé moins cher un peu plus loin », cela fonctionne à tous les coups!

Pourquoi faire de Chichicastenango une étape incontournable de votre voyage au Guatemala?

Même si certains vous diront que c’est un marché de touristes, c’est un endroit tout de même très authentique où perdure les traditions et rituels mayas que je n’ai pas eu l’occasion de voir ailleurs dans le pays. Alors, qu’attendez-vous pour l’ajouter à votre itinéraire?


À lire également sur Nomade Magazine :