Juste en apercevant des clichés dans les livres de voyage et sur le net, nous savions d’emblée que nous ne pouvions pas passer à côté de la visite des superbes chutes de Semuc Champey. Depuis Antigua, ce fut une longue route en bus, sur des chemins pas toujours dans le meilleur des états et pourtant… Le simple fait de naviguer au travers de petits villages perchés en altitude au cœur des nuages, avec leurs habitants aux vêtements colorés, fut un moment inoubliable. Nous avons pris la décision d’y rester 3 jours, au fin fond de la forêt, sans connexion wifi. Et comme nous l’a si bien rappelé notre hôte, there’s no wifi in the forest but I promise you will find a better connection!

Greengos Hostel

Paradis des backpackers et des voyageurs en quête d’un endroit ressourçant où se réveiller chaque matin, cet hostel au cœur de la forêt est l’endroit idéal pour décrocher ! À seulement une dizaine de minutes de marche du magnifique site de Semuc Champey, le Greengos est entouré de montagnes et de champs de maïs, ce qui en fait le “spot” par excellence pour faire une petite séance de yoga matinale pendant que tous les backpackers qui ont fait la fête la veille sont encore au lit ! Dortoirs ou petites cabanes privées, terrain de volleyball, hamacs et petit ruisseau où patauger font partie du décor. Sans oublier les succulents repas basés sur les traditions culinaires d’Israël et cuisinés chaque jour avec amour par les propriétaires de l’hostel et leurs employés locaux.

♦ Un merci tout particulier au Greengos de nous avoir offert l’hébergement durant notre séjour ♦

Semuc Champey

Ayant un itinéraire assez chargé et précis car notre voyage tirait à sa fin, nous avons dû nous limiter à 3 jours dans cette magnifique région. Faisable ? Oui, mais certes pas l’idéal. Une à deux heures de route dans un petit chemin qui descend sans cesse pour arriver à Lanquìn puis ensuite, pour accéder à Semuc depuis Lanquìn, une route qui n’est pas pavée… On vous proposera alors probablement la boîte arrière d’un camion, debout parmi les locaux ; une expérience quand même inusitée pour nous, touristes ! Ouvrez grand les yeux, les paysages y sont sublimes, surtout au petit matin avec la brume et les nuages.

Une fois arrivé à Semuc Champey, l’entrée du site vous coûtera Q50. Conseil : Plutôt que de payer un tour organisé, nous recommandons de choisir un lieu où dormir qui sera à proximité des chutes. Vous pourrez donc vous y rendre à pied et ne payer que votre entrée.

La première étape fût donc de faire le trekking d’environ 45 minutes pour accéder à la plateforme et y observer les 300 mètres de chutes d’eau turquoise et les piscines naturelles, tout simplement une splendeur de la nature !

Ensuite, pour récompenser nos efforts, nous avons passé le reste de la journée à patauger dans l’eau, sans oublier les centaines de petits poissons qui vous rendent visite et vous bouffent les peaux mortes sur tout le corps. Par-ci, certains s’affairent à méditer, par-là d’autres profitent du soleil les pieds dans l’eau avec un bon livre dans la main. Un endroit magnifique à ajouter à votre liste d’incontournables lors d’un périple au Guatemala ! Je vous laisse avec quelques photos de l’endroit qui sauront vous convaincre !

À lire également sur Nomade :