Je suis professeure de géographie dans un cégep. Chaque semaine, de mon coin de région du Nord, j’enseigne le monde. Je raconte à des jeunes des fois intéressés, des fois moins, la planète, les frontières, les gens. Je suis professeure de géographie, donc je suis aussi géographe. Il n’y a pas si longtemps, les géographes partaient à la découverte de nouveaux mondes, ils étaient Christophe Colomb, ils découvraient l’Amérique. Aujourd’hui, ils le racontent, tentent de le comprendre et le visitent.

La légende veut que tous les géographes tombent amoureux, ils tombent amoureux de lieux… Ils voyagent, découvrent le monde et soudain… c’est leur Nouveau Monde. Après? Ils ne découvrent plus, ils retournent et retournent encore, il le découvre LUI. Ils sont deux lieux, chez eux, pour moi le Saguenay, et là, mon Nouveau Monde, est-ce que se sera cette fois?

Au fond je n’y crois pas vraiment à cette histoire… L’histoire de cet endroit où ce n’est pas chez toi, mais c’est comme si… Ce lieu qui capture ton cœur pour toujours, d’où tu ne reviens jamais vraiment finalement. J’ai des amis qui l’ont trouvé, ils ont des maisons dans de petits villages africains, vont chaque année au Costa Rica ou en Italie, moi j’ai été épargnée. J’ai vu le Burkina Faso en Afrique de l’Ouest, j’ai vu la Suisse et je pars bientôt à la rencontre de l’Amérique du Sud. Je serai Christophe Colomb et le Pérou sera mon Amérique? On verra bien!

IMG_0881-1024x682

Mon projet de voyage a commencé avec une série d’événements plus ou moins importants, des événements qu’il fait bon oublier et je me suis retrouvée à partir en voyage deux mois au nord du Pérou avec 12 étudiants. J’ai un amoureux et nous avons deux jeunes enfants, je ne parle pas espagnol, disons que partir deux mois dans un pays hispanophone n’était pas vraiment dans mes plans. Mais comme j’adore voyager et que j’adore mon métier, je me suis lancée dans l’aventure…

J’étais heureuse à mon arrivée, Lima est belle et immense, mais j’étais sauvée! Pas de coup de foudre! Juste un beau coup de cœur! Et comme la légende veut que ce soit vraiment instantané, qu’il suffise d’une seule respiration dans le lieu en question et fini la découverte du monde! Je pourrai continuer ma route. De villes en villages, j’ai adoré, ce pays a tellement de choses à voir, à vivre et ensuite à raconter. Les jours passaient et rien, juste un beau gros coup de cœur géant pour ce magnifique pays, mais la légende ne s’appliquait pas pour moi! On va où la prochaine fois?

Puis, huit jours avant mon retour il y a eu celle-là… petite ville coloniale de 30 000 habitants dans la forêt des nuages, juchée à 2300 mètres d’altitude sur le versant amazonien des Andes. Une petite ville toute blanche et ses montagnes, mon cœur s’est accroché les pieds, en fait mon cœur s’est enfargé solide, mon cœur s’est carrément arrêté et ce fut instantané!

IMG_0875

Des amis péruviens m’ont dit qu’une légende raconte (et on ne m’y prendra plus jamais à ne pas croire une légende) que, quand tu tombes à un endroit, c’est que tu reviendras bientôt… Et plus tu te fais mal, plus tu reviendras vite. Mon cœur s’est accroché les pieds ici… dans une ville qui s’appelle Chachapoyas. Mon cœur s’est arrêté là, mon coeur s’est enfargé solide, je suis amoureuse… elle m’a eue… je viens d’arriver et je veux déjà revenir, je veux rester, je veux tout voir, je veux être ici un peu chez moi.

Qu’est-ce qui se passe une fois qu’on a trouvé? La vie continue, j’ai poursuivi ma route, j’ai fini mon voyage, je suis revenue dans mon Nord à moi, le vrai Nord, le Saguenay. J’ai ramené les 12 étudiants et j’ai retrouvé ma vie qui m’attendait, mon amoureux et mes enfants! Sauf qu’une partie de mon cœur est restée là-bas, je l’ai laissée, comme on oublie quelque chose un peu volontairement pour se donner un prétexte pour pouvoir revenir le chercher. Je reviendrai le chercher plus tard, ce petit morceau de mon cœur, ou pas, je pourrais aussi le laisser là-bas…

Et juste comme ça la légende péruvienne aussi est vraie! J’ai du vraiment me briser le cœur parce que j’y retourne dans moins de 2 mois, avec 11 étudiants cette fois! Et juste comme ça… méfiez-vous de la légende des géographes… peut-être au fond qu’elle s’applique à tous les voyageurs. Après tout, il faut avoir un peu de Christophe Colomb dans le sang pour partir à la découverte du monde!

Soyez prudents et regardez-bien où vous mettez les pieds… et le cœur!

• • •

Tu pourrais également aimer :