Il y a de ces pays qui me semblent tellement intrigants mais oh combien inaccessibles, et les Maldives en faisaient partie jusqu’à tout récemment. J’ai finalement eu l’occasion d’y passer un peu de temps en voyageant de façon indépendante hors des complexes hôteliers luxueux et ce fut une expérience inoubliable! Je suis tombée complètement sous le charme des paysages aux multiples tons de bleu qu’on y retrouve. Alors, comment faire pour s’y rendre par soi-même, sans vider son compte en banque ?

IMG_2248

Il faut prévoir un budget d’environ 80$ par jour par personne une fois sur place, ce n’est donc pas une destination mini-budget, le coût de la vie y étant plutôt élevé dû à la situation géographique du pays. Il faut savoir que pour arriver à ne pas dépenser une fortune, un minimum de planification doit être fait, mais le tout en vaut largement l’effort. À noter qu’aux Maldives, on exige parfois de payer en dollars américains, ce qui peut jouer contre nous selon le taux de change. Ce fut mon cas !

Version 2

Coutumes locales

Il est primordial de se renseigner sur les coutumes locales avant de s’y rendre, les lois sur les îles habitables étant très différentes de celles dans les complexes hôteliers privés. Étant un pays islamique, le porc, l’alcool, le matériel pornographique et certains médicaments y sont interdits et tous les bagages sont passés aux rayons X à l’arrivée à l’aéroport pour vérification. Il est de plus illégal de se promener en maillot de bain ou vêtements révélateurs en dehors des plages réservées aux touristes. Il faut donc prévoir des vêtements qui couvrent des épaules aux chevilles, et ne pas oublier son ouverture d’esprit !

Déplacements

Les Maldives étant constituées de plusieurs îles, le système public de traversiers constitue le moyen de transport principal. On peut se déplacer de Malé, la capitale et là où la majorité des vols internationaux atterrissent, jusqu’à l’île locale de notre choix pour aussi peu que 2 dollars américains. Le hic, c’est que ces traversiers n’offrent souvent qu’un seul départ par jour dans chaque direction. Il faut donc prévoir dormir une nuit à Malé à l’arrivée et/ou avant le départ selon nos horaires de vols, ou être prêt à débourser jusqu’à 100$ US par personne pour un transfert par bateau privé. On peut consulter les horaires sur le site officiel : mtcc.com.mv.

IMG_2353

Hébergement

Du côté de l’hébergement, plusieurs habitants des îles locales commencent à ouvrir leurs propres guesthouses à prix relativement abordables, il suffit de faire quelques recherches sur les sites comme booking.com ou agoda.com pour le constater. J’ai personnellement choisi de passer la semaine sur l’île de Thulusdhoo, réputée pour son surf (bien que je n’en fasse pas!) et sa tranquillité. On peut y trouver une chambre respectable sur le bord de l’océan pour environ 50 dollars américains par nuit pour deux personnes. Quoi de mieux que de s’endormir avec le son des vagues ?

Billet d’avion

Pour le billet d’avion, dans mon cas, j’étais déjà dans le sud de l’Inde au moment de m’envoler pour les Maldives. De là, on peut trouver des billets pour environ 300$ aller-retour et c’est environ le même montant à partir du Sri Lanka. Il peut donc être profitable de combiner ces pays dans un même voyage ! Après le chaos indien, pourquoi pas le calme des Maldives ?

IMG_2451

Nourriture

Les îles étant souvent très petites, on n’y trouve pas des dizaines de possibilités pour se nourrir. La plupart des guesthouses offrent des repas dont le coût varie entre 8 et 15 dollars américains. On peut aussi en profiter pour explorer notre île afin de trouver les quelques cafés locaux où l’on peut s’en sortir pour environ la moitié du prix. Il ne faut pas s’attendre à une énorme variété alimentaire, mais plutôt à manger du thon, du poulet et de la noix de coco (les seuls ingrédients frais et locaux!) trois fois par jour ! Ce n’est peut-être pas la destination la plus gastronomique, mais les voyageurs sont largement récompensés par les paysages époustouflants !

IMG_2449

Activités

On peut bien sûr ajouter à tout cela une panoplie d’activités payantes: stand up paddle, surf, plongée sous-marine, plongée en apnée. Pour les gratuites: admirer les milliards d’étoiles dans le ciel le soir venu (au milieu de l’océan, aucune pollution lumineuse en vue!), regarder les dauphins qui s’amusent dans l’eau chaque matin, partir à la recherche d’un bernard l’hermite, jaser de la vie avec les Maldiviens.

L’atout principal des Maldives est sans aucun doute les plages désertes où l’on se sent seul au monde, mais j’y ai aussi découvert un pays unique en son genre avec des habitants chaleureux et accueillants. !Hih’heyo kollaathi, bon voyage !

• • •

Tu pourrais également aimer :