La ville de Marrakech est sans aucun doute la capitale du tourisme par excellence avec ses installations interminables dédiées à promouvoir l’achat de souvenirs aux différents étrangers et grâce à ses nombreux monuments historiques à visiter. Quoique beaucoup de personnes aient de la difficulté à trouver la beauté derrière tout le brouhaha journalier créé par les différents marchands et surtout les motocyclettes circulant par milliers, je dois dire que j’ai succombé devant l’éclat de cette ville qui ne semble jamais s’endormir. Malgré la grande présence de touristes, Marrakech est définitivement une destination incontournable qui a su garder son charme et une ambiance locale des plus agréables à découvrir.

La Médina

DSC_0301

Protégée par une énorme muraille oscillant entre 8 et 10 mètres de hauteur, la médina de Marrakech est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO et est un centre économique très important au pays. Il est très facile de se perdre dans le grand labyrinthe d’échoppes de cette vieille ville surtout si l’on s’aventure sans porter attention parmi les marchés orientaux traditionnels connus sous le nom de souks. C’est d’ailleurs là que vous retrouverez une panoplie de créations artisanales typiquement marocaines à rapporter avec vous à la maison. Marrakech est une ville qui saura éveiller vos sens au plus au point par tous les odeurs qu’on peut y ruminer, les couleurs parsemant ses différentes allées et cette langue étrangère renforçant un dépaysement époustouflant.

Si, tout comme moi, vous adorez découvrir un pays par sa gastronomie, je vous invite fortement à faire un arrêt au restaurant Café Kessabine situé à l’entrée des Zouks. On y retrouve plusieurs étages sur lesquels on peut soit relaxer à l’ombre dans le confort de coussins ou bien profiter du soleil brûlant de l’endroit sur la terrasse située sur le toit offrant une vue splendide sur les environs. Les serveurs sont très gentils et la nourriture est tout simplement délicieuse. Il faut absolument goûter au coucous au poulet et légumes ainsi qu’à la tajine au poulet et olives tout en dégustant un jus d’orange frais ou un bon thé à la menthe.

La terrasse des oliviers

DSC_0058 (2)

Authentique par son architecture et somptueuse grâce à son raffinement, la riad La terrasse des oliviers offre tout ce qu’un voyageur peut rêver en termes de confort et d’expérience culturelle. Située en plein cœur du tumulte de la vieille ville, il ne s’agit que de franchir la porte de cet oasis pour y retrouver un calme rafraîchissant et une chaleur invitante. À votre arrivée, attendez-vous à ni plus ni moins qu’un accueil généreux et un délicieux thé à la menthe accompagné de pâtisseries traditionnelles. Renaud, le propriétaire, se fait à tout moment un plaisir de répondre à tout questionnement et conseiller ses invités pour qu’ils puissent profiter d’un moment mémorable à Marrakech. Quant à ses employés, j’ai été charmée par leur sourire et leur volonté à vouloir s’assurer que tout soit parfait du début jusqu’à la fin de notre séjour.

DSC_0296

Pour le petit-déjeuner, on y sert une cuisine gourmande absolument délicieuse. En plus d’avoir le choix de manger à votre endroit favori autant à l’intérieur que sur le toit, il vous est aussi possible de manger à l’heure que vous désirez. Vous n’aurez jamais aussi bien dormi qu’à cette riad de luxe. J’ai eu la chance de dormir dans la suite junior Hana et la suite Halaoua où une atmosphère de détente et un décor de galerie d’art offrent une ambiance magnifique. Cet havre de paix possède d’incroyables plafonds caractérisés par des sculptures et les murs ainsi que les différents meubles regorgent d’artisanat marocain d’une grande authenticité. Du café et différents thés sont offerts chaque jour dans les chambres ainsi que des produits pour le corps d’une qualité incroyable.

Étant très bien située au sein de la médina, il ne suffit que de marcher une quinzaine de minutes pour se rendre à la place Jemaa el-Fnaa et il en est de même pour Géliz, la nouvelle ville. Sinon, tous les autres activités et monuments à explorer sont très accessibles. Pour ceux voyageant en voiture, un parking gardé est situé non loin de la riad. Pareil pour la station de bus. Bref, la riad La terrasse des oliviers est définitivement une expérience d’hébergement à vivre au moins une fois dans sa vie.

Palais El Badi

DSC_0378

Il s’agit d’un ancien palais saadien construit à la fin du 16e siècle. Il faut compter environ 1h pour bien profiter des installations et en faire une visite complète. Il n’y a pas tant à observer si ce n’est que de s’émerveiller devant cette énorme structure aux histoires mythiques des plus impressionnantes. J’ai bien apprécié la vue sur la ville qu’il est possible d’obtenir depuis l’une des tours du palais et l’endroit est parfait pour se prélasser au soleil lors d’une pause aux alentours des piscines. Pour bien s’imprégner des lieux, il est intéressant de s’aventurer dans les différents couloirs à l’intérieur du palais menant jusqu’à un musée intérieur offrant alors toutes les informations sur la construction de l’endroit ainsi que l’histoire de la région.

DSC_0338

Medersa Ben Youssef

DSC_0231

La Medersa Ben Youssef est probablement mon monument historique préféré à visiter à Marrakech. Cette ancienne école coranique a été construite au 16e siècle et est un vrai bijou architectural au style arabo-andalouse. On peut y observer beaucoup de travail dans l’agencement des différents matériaux rendant ainsi honneur à la diversité de l’art marocain. On y retrouve d’ailleurs du bois de cèdre provenant de l’Atlas et du marbre d’Italie. Il est possible de se balader à un étage supérieur pour ainsi jeter un coup d’œil par les différentes fenêtres caractérisant l’endroit et découvrir les différentes pièces autrefois utilisées comme chambres pour les étudiants ayant une grande envie d’apprendre davantage dans le cadre de différentes études basées principalement sur la théologie.

Le jardin de Majorelle

DSC_0005

Situé dans la nouvelle ville de Marrakech à seulement quelques minutes de marche de la médina, le jardin de Majorelle est un lieu calme où il fait bon se promener et prendre de magnifiques photographies. Imaginé par le peintre français Jacques Majorelle et ayant nécessité plus de 40 ans de création, on vous invite alors à faire un tour du monde par l’observation de plantes parfois australiennes, de palmiers provenant peut-être des Caraïbes, peut-être de l’Amérique du Sud et de fleurs d’origine parfois chinoise, parfois européenne. Craignant qu’il soit détruit en raison d’un projet hôtelier en 1980, l’endroit fut racheté par Yves Saint Laurent et Pierre Bergé ayant succombé sous le charme de cet oasis des années auparavant. En plus de vous balader dans la fraîcheur de ce lieu enchanteur, il est aussi possible d’y visiter un musée berbère, une petite galerie d’art et, bien sûr, une boutique de vêtements au style marocain signés Yves Saint Laurent.

La place Jemaa el-Fnaa

DSC_0100 (2)

Ce théâtre à ciel ouvert situé au-devant de l’impressionnante mosquée Koutoubia transmet, depuis déjà des centaines d’années, une passion pour le partage de traditions typiquement marocaines. À mon avis, c’est à la fin de la journée que les vraies couleurs de cette place de rencontre enflamment les locaux s’étant réunis en cercle un peu partout pour ainsi mieux exprimer leurs coutumes au travers de chansons, la religion ainsi que diverses prestations artistiques. Une grande lignée de restaurants multicolores s’ajoute aux installations présentes en permanence et un rythme de célébration s’élève avant la torpeur de la nuit. Il est d’ailleurs beaucoup plus facile en soirée d’apprécier les festivités sans toutefois se faire quémander quoi que ce soit tant la présence de touristes et de locaux est importante. Vous pourrez donc prendre part à des jeux inusités, écouter sans comprendre des légendes marocaines et danser avec les charmeurs de serpents sans voir les heures passer.

DSC_0424

DSC_0439

Marrakech, la ville qui ne dort jamais!

Marrakech est une ville extraordinaire qui mérite qu’on s’y attarde plusieurs jours pour bien profiter de ce qu’elle a à offrir. Prenez le temps de discuter avec les locaux et laissez-vous charmer par la frénésie culturelle créant une ambiance des plus festives.

DSC_0095

À lire également sur Nomade: