Le voyage est rempli de cadeaux insoupçonnés et, ça, la globe-trotteuse et créatrice Ariane Fravalo l’aura appris bien tôt dans sa vie !

Originaire de la Bretagne en France, elle déménage au Québec à l’âge de 12 ans. À 19 ans, après des études au cégep, Ariane n’a qu’une envie en tête : partir explorer le monde et décrocher le temps d’une année. Elle met donc le cap sur la Tasmanie dans le but d’être fille au pair et de visiter cette jolie partie moins connue de l’Australie. Au final, ce sera pour elle un véritable coup de cœur et le début d’une année de voyages autour du globe ! Elle qui avait autrefois peur du changement, elle s’est vue visiter pas moins de 10 pays en l’espace de 12 mois : on peut dire qu’elle a eu la piqûre et pas à peu près !

Wine Glass Bay Δ Tasmanie

Wine Glass Bay Δ Tasmanie

« J’ai toujours eu envie de voyager et surtout de vivre de «grandes» aventures. La Tasmanie m’a vraiment séduite. Cet endroit est peu visité et c’est vraiment dommage parce que c’est un lieu vraiment unique et la nature là-bas est juste incroyable ! On pourrait s’y croire dans un autre monde. J’y ai fait beaucoup de plein air et de randonnées, c’est comme une religion en Tasmanie et on comprend vite pourquoi : les parcs nationaux occupent 80% du territoire et sont protégés. »

Randonnée dans la nature Tasmanienne

Randonnée dans la nature tasmanienne

Δ

Elle enchaîne ensuite avec un roadtrip avec son copain en Nouvelle-Zélande puis retourne faire la côte Ouest australienne en solo. Elle tente cette fois l’expérience du “couchsurfing” et tombe amoureuse de cette nouvelle façon de voyager qui lui permet d’avoir un contact avec les locaux.

Dans la Grande Barrière de Corail Δ Australie

Dans la Grande Barrière de corail Δ Australie

« J’ai tellement aimé la “vibe” de l’Australie ! J’adore la mer et le surf là-bas était vraiment génial ! »

Puis, c’est au tour de Bali de l’accueillir dans le cadre d’un workaway. Elle passe quelques jours dans une villa pour retraite de yoga à Balian, la Shankari Bali Villa, un endroit magnifique assez éloigné du cœur du pays. La Malaisie, le Sri Lanka, la Birmanie, la Thaïlande, le Laos et finalement le Vietnam viendront boucler la boucle de ce premier périple inoubliable !

Ariane et de jeunes moines bouddhistes Δ Birmanie

Δ

Et c’est alors qu’est né Gypsy Tea !

« Gypsy Tea est né à l’arrière de mon journal de voyage. Bien évidemment, en voyage on a énormément de temps pour penser. Je me suis réveillée un matin avec l’idée de faire un contenant pratique pour emmener du thé en feuilles partout avec moi, car en voyage je ne trouvais jamais de moyen efficace et j’ai une grande passion pour le thé. J’ai visité des plantations en Malaisie et je me suis mise à penser que je pourrais créer mes propres recettes ! L’idée ne m’a plus quittée du voyage. Je savais que je voulais que ce soit du thé biologique et de la meilleure qualité possible, avec des herbes provenant de fournisseurs respectueux des conditions humaines des cueilleurs.

J’ai amené ce beau projet partout avec moi. Je notais les sensations des lieux, les parfums auxquels cela me faisait penser. Dès que j’avais un peu internet, je m’inspirais des thés locaux. J’étais folle de cette idée et bien décidée à la concrétiser en revenant ! »

Gypsy Tea : une marque de thés 100% biologiques

Quelle superbe idée que de s’inspirer de ses voyages pour créer ! C’est ce que vous promet Ariane dans sa collection hivernale.

  • New Zealand Highest Peak : un mélange menthe poivrée et eucalyptus très frais qui permet de décongestionner un bon rhume, il est aussi relaxant pour le soir avant de dormir
  • Australian Endless summer : un rooibos très fruité qui peut se faire chaud ou froid (en plus, il contient des ingrédients très bons pour la peau : eczéma, acné, prévention du vieillissement)
  • Sri Lanka Cinnamon Chai : un mélange épicé à base de cannelle et de thé noir

« Les thés sont d’une telle qualité qu’il n’y a nul besoin d’ajouter quoi que ce soit dedans. Donc, toutes nos saveurs proviennent simplement des herbes, feuilles et épices utilisées.

Le packaging est une pochette voyage en tissu coloré où s’accroche une mini boule à thé. Ce dernier est contenu dans un petit sac en bio-plastique compostable ; le tout est vraiment pensé pour être 0 déchet. La pochette vous permet de faire voyager votre thé partout avec vous, que ce soit sur les rives du Mékong, en haut d’un sommet enneigé ou simplement pour aller au bureau !

La compagnie a vraiment pour but d’inspirer les gens et de les faire voyager à travers nos saveurs. L’idée c’est aussi de créer une communauté, un espace d’échange à travers Gypsy Tea. On vous invite d’ailleurs à nous suivre sur les médias sociaux pour ça ! »

Δ La boutique en ligne de Gypsy Tea Δ

Δ La page Facebook de Gypsy Tea Δ

Δ Le compte Instagram de Gypsy Tea Δ

Pour plus d’inspiration, voici d’autres portraits de nomades