Quelles sont mes raisons de voyager avec des enfants?

La première fois que j’ai pris l’avion, je devais être haute comme trois pommes. Je ne m’en rappelle pas, bien évidemment. Voyager fait partie de moi depuis le plus loin que je me souvienne. Bien qu’il y ait plusieurs choses dont je ne me rappelle pas de mes premiers voyages en raison de mon jeune âge, je ne remercierai jamais assez mes parents d’avoir voulu commencer à me faire découvrir le monde alors que j’étais toute petite. Comme eux, je veux faire voyager mes enfants, pour de multiples raisons.

scan0057

Oui oui, c’est moi la petite au bout haha

Je veux que mes futurs enfants soient des personnes ouvertes d’esprit. J’aimerais qu’ils soient sensibles à la différence des autres et qu’ils soient débrouillards. Je crois qu’il n’y a pas de meilleur moyen que de les faire voyager. À l’étranger, on rencontre toutes sortes de gens d’origines différents avec des cultures uniques et qui vivent dans des conditions parfois bonnes, parfois difficiles. Aller à la rencontre de l’autre, c’est découvrir que la vie peut se vivre différemment d’une personne à l’autre. Personne ne vit exactement la même vie. Je veux que mes enfants découvrent différents modes de vie, différents endroits, qu’ils rencontrent d’autres enfants qui ne vivent pas dans le même pays qu’eux et qu’ils voient les merveilles que le monde a à leur offrir.

Afrique 033
Je veux qu’ils soient confrontés à d’autres réalités, qu’ils soient parfois déstabilisés et qu’ils apprennent à sortir de leur zone de confort. Parfois, on a des journées interminables, on a un logement très moyen, on tombe malade, on perd un objet de valeur, on manque notre train, on se fait voler de l’argent, nos souliers décident de briser, on fait des kilomètres pour voir quelque chose qui n’en vaut pas la peine… Et tout ça, on dirait que c’est vraiment pire quand on est en terrain étranger. Mais, d’autres fois, nos yeux n’en reviennent pas de ce qu’il y a devant eux, on rit à en plus finir avec un inconnu, on goûte à un nouveau plat tout simplement délicieux, on se baigne dans une source naturelle après un long trek, on essaie quelque chose de nouveau, on se sent chez soi même à l’autre bout du monde, on fait des rencontres qui nous changent à jamais, on prend du temps pour soi… Je veux qu’ils comprennent que, dans la vie, tout n’est pas noir ou blanc. Il y a des petits moments un peu plus difficiles et il y a des bons moments qui viennent compenser pour les moins bons. Voyager, comme vivre, ce n’est pas toujours facile, mais ça en vaut largement la peine.

cc95fee8d428afe714167ed6797de1b1

Source: jetsettimes.tumblr.com

Pour moi, voyager, c’est l’école de la vie. Voyager, c’est rempli d’incertitudes, d’imprévus et de belles surprises qui t’en apprennent de jour en jour sur toi-même et sur les autres. Parce que tu auras beau apprendre tes tables de multiplications par cœur, savoir conjuguer le verbe être et connaître combien de côtés a un hexagone, rien ne peut t’apprendre la vie comme voyager.

Source de la photo de couverture: http://www.wallpaperhd.pk/paper-airplanes-origami-art-wallpaper/

Article rédigé par Maryanne Dupuis.

À lire également sur Nomade Magazine :