J’ai toujours aimé la beauté de la nature, les activités de plein air, le vent caressant mon visage et la chaleur du soleil recouvrant tout mon corps. J’ai toujours apprécié connecter avec mon environnement extérieur, mais jamais je n’aurais cru pouvoir développer une passion aussi intense pour ce mode de vie ! C’est ce que mon voyage en Nouvelle-Zélande m’aura apporté ; un sentiment de bien-être incroyable ainsi qu’une curiosité et une attirance pour la faune et la végétation comme je n’avais jamais eues auparavant.

20150126_083124

 

«Le Tongariro Alpine Crossing… Ce trek est vraiment majestueux. Admirer des cratères, les lacs émeraude et grimper un volcan en une seule journée vaut bien une paire de jambes fatiguées…» – Lana Copenhaver, États-Unis

Au mois de janvier 2015, j’ai accompli un grand défi personnel aux côtés de mon mari, défi qui m’aurait autrefois terrifiée par manque de confiance en moi au niveau physique, mais aussi et surtout au niveau de la préparation mentale. Nous avons fait l’un des meilleurs treks de la Nouvelle-Zélande, le tout en 1 journée. Plusieurs personnes vont même jusqu’à dire qu’il se classe parmi le top 10 des randonnées d’une journée les plus mémorables à faire dans le monde. Il s’agit du Tongariro Alpine Crossing, représentant 19,4 kilomètres de marche et d’escalade à travers le parc national de Tongariro.

Renommé mondialement, ce trek offre des reliefs uniques, y compris les pics volcaniques de Ngauruhoe, Ruapehu et Tongariro pour lequel nous avons fait un détour afin d’atteindre son sommet à 1978 mètres d’altitude !

Ce volcan formé d’une douzaine de cônes très complexes et de plusieurs cratères agglomérés (dont le Cratère Sud, le Cratère Rouge et le Cratère Central) offre aussi un panorama à couper le souffle par l’étendue de plusieurs lacs. Les lacs émeraude et le lac bleu m’ont tout simplement éblouie par leur couleur bleu-vert-lime d’une clarté éblouissante ! Pour compléter ce tableau époustouflant, on retrouve tout au long de cette ascension de plusieurs kilomètres une vue majestueuse sur l’un des magnifiques volcans actifs, le Mont Ngauruhoe, atteignant une élévation de 2291 mètres. Ayant éclaté pour la première fois il y a environ 2 500 ans, celui-ci est un cône secondaire du Mont Tongariro et il est le plus jeune volcan du parc national de Tongariro, formé de couches de lave et de tephras.

«La randonnée a été incroyable, parfois difficile, mais à couper le souffle, spécialement lors de la vue des lacs et du cratère rouge. Le lac vert était bien gelé et ses couleurs paraissaient irréelles. L’air était si pur, je ressentais un grand sentiment de liberté et d’infini !» – Micaela Blu Maldera, Italie

20150126_125537

Faits concernant Le Seigneur des Anneaux

C’est dans le parc national de Tongariro que l’on retrouve la plus grande partie du voyage de Frodon et Sam en terre inquiétante du Mordor. Le Mont Ngauruhoe a été utilisé pour représenter le Mt Doom. Le réalisateur Peter Jackson n’a cependant pas eu le droit d’accéder au sommet de la montagne pour filmer des plans naturels du volcan puisque ce lieu est très sacré chez les Maoris.

20150126_110853

Information à propos du parc national

Étant le premier parc national du pays à avoir été reconnu officiellement et le quatrième au monde, Tongariro a été fondé en 1887 et est classé sur la liste du patrimoine mondial établie par l’UNESCO. Celui-ci représente une zone de patrimoine mondial double puisqu’on y reconnaît l’importance de l’association des Maoris concernant la culture et la spiritualité du parc ainsi que ses caractéristiques volcaniques actives. C’est donc dans ce parc que l’on peut retrouver le fameux Tongariro Alpine Crossing et l’une des Great Walks de la Nouvelle-Zélande soit The Tongariro Northern Circuit. Le village de Whakapapa est l’entrée principale du parc et on y retrouve les villes de Turangi, National Park et Ohakune aux alentours.

Je vous invite à lire les informations suivantes afin de vous aventurer au sein des terres du Mordor de façon sécuritaire et vivre une expérience hors du commun que vous n’oublierez pas de si tôt ! 

Informations pratiques et sécuritaires sur le Tongariro Alpine Crossing !

Temps estimé: En général : 8 heures, et si vous êtes très rapide : 5h

Prix : La marche est gratuite, mais il vous faudra débourser environ $20-30 NZ pour le service de transport qui vous emmènera au point de départ et qui viendra vous chercher à la toute fin. Assurez-vous de faire une réservation.

Quand faire le Tongariro Alpine Crossing?: Les meilleurs mois sont pendant l’été (décembre à février), mais il est possible de s’y aventurer toute l’année. En hiver, il vous faudra vous procurer de l’équipement spécial comprenant des crampons et des piolets.

Température : Prenez soin de vous informer sur les conditions météorologiques ; celles-ci changent rapidement en montagne !

Détours intéressants: Mont Ngauruhoe (3h de plus) et Mont Tongariro (1h30 de plus).

Quoi porter ? Assurez-vous de porter plusieurs couches de vêtements puisque la température peut changer très rapidement. Évitez de porter des jeans ou du coton puisque ces matériaux prennent du temps à sécher en cas de pluie. Porter des vêtements qui respirent bien. Il est aussi très recommandé de porter un manteau contre la pluie, un chapeau et des lunettes ainsi qu’un écran solaire pour vous protéger du soleil. Des souliers d’escalade sont recommandés, mais ne sont pas nécessaires.

TRÈS IMPORTANT

N’oubliez pas de vous apporter beaucoup d’eau et plusieurs collations ! Il n’y a aucun endroit pour remplir vos bouteilles alors il faut prévoir en conséquence. Des noix et des barres granola sont très recommandées puisque vous aurez besoin de beaucoup d’énergie !

Pour terminer, n’oubliez pas d’apporter votre caméra pour capturer tous les beaux paysages qui s’offriront à vous tout au long de votre aventure !

20150126_095110