Voyager léger est un talent à maîtriser pour un voyage backpack agréable. Il est souvent nécessaire de passer au travers d’une première expérience ou même plusieurs avec un sac à dos trop lourd pour finalement comprendre tout le sens du mot « essentiel ». Au fur et à mesure que le voyage avance et que les maux de dos empirent, on réalise à quel point on a surestimé nos besoins et on développe des trucs pour se débarrasser du poids en trop. Je ne me considère pas du tout experte et j’ai encore du chemin à faire, mais j’ai désormais quelques indispensables techniques apprises de mes voyages antérieurs que vous pourriez également apprécier!

Opter pour des objets à usages multiples

Les objets à usages multiples deviennent nos meilleurs amis afin de réduire le nombre d’items à emporter. Un paréo (également appelé sarong) peut servir de vêtement, de couvre-maillot, de serviette de plage, de foulard et de drap. C’est donc un item bien pratique pour un voyage durant lequel on compte visiter des plages. Pour éviter d’avoir à transporter 4 bouteilles de savon, il existe des produits qui peuvent être employés comme gel douche, shampoing, savon à vaisselle et savon à lessive. Un seul ustensile qui est à la fois une fourchette, une cuillère et un couteau s’avère également un bon choix. Il faut savoir user de notre imagination!

Réduire les quantités

Afin de voyager léger, il faut comprendre que les produits que nous utilisons à la maison sont pour la plupart également disponibles dans le pays visité. Il est donc inutile d’emporter de grandes quantités qui rendront le sac très lourd alors qu’on peut tout simplement s’en procurer sur place une fois notre réserve écoulée. Vous me répondrez sans doute à cela qu’il est plus économique d’acheter une grande bouteille plutôt que plusieurs petites tout au long du voyage et je suis bien d’accord, mais si vous souhaitez voyager léger, ça peut faire une grande différence! Cela dit, si vous ne voyagez pas pour de très longues périodes, vous pouvez toujours opter pour un contenant avec la quantité juste suffisante pour tout le voyage. Cela est déjà plus avantageux que de transporter une grande bouteille complète de shampoing par exemple que vous ramènerez à moitié pleine à la maison. Si vous voyagez avec une autre personne, il est toujours très intéressant de partager les produits. Par exemple, un emmène le shampoing et le gel douche, l’autre emmène la pâte à dents et le savon à lessive. Ainsi, on diminue le poids que chacun a à porter.

Éviter les « au cas où »

Ensuite, on apprend à mettre de côté les items non-essentiels et les vêtements juste « au cas où ». Informez-vous sur le climat à destination et pensez bien au type de voyage que vous comptez faire. Emportez avec vous uniquement des items qui sont réellement adaptés à ce climat et ces activités. Dites-vous bien que tous les items qui ne seraient utilisés que dans des situations précises qui sont peu probables ne feront que vous encombrer inutilement. Si les journées de pluie sont rares là où vous voyagez, laissez à la maison le manteau de pluie qui ne vous servirait que très peu. Il est trop facile de se dire que s’il pleut on sera content d’avoir notre manteau de pluie avec soi et de penser ainsi pour chaque situation qui pourrait possiblement se présenter, mais s’il advenait qu’il pleut une journée, il vous sera toujours possible de vous procurer un poncho ou une solution de secours à destination. Pour chaque item, réfléchissez bien à dans quelle situation vous seriez porté à l’utiliser et, si votre réflexion débute par « au cas où », celui-ci n’a pas sa place dans votre bagage.

Faire des choix judicieux

Il n’est pas rare de revenir à la maison et se rendre compte qu’un ou plusieurs vêtements n’ont jamais été portés durant le voyage ou qu’un item n’a jamais été utilisé. Pour éviter cela, il faut apprendre à faire des choix judicieux! On opte donc pour des vêtements que l’on peut bien agencer ensemble et qui peuvent être portés dans différents contextes. Les vêtements techniques sont idéals, car ils respirent, gardent au chaud, sèchent rapidement et sont plus légers. La coquetterie disparaît bien vite lorsqu’il fait 30 degrés et que l’on doit marcher toute la journée. Optez pour le confort et la simplicité! De mon côté, je suis plus portée à choisir la petite robe d’été toute légère que les shorts en jeans plutôt inconfortables lorsqu’il fait chaud. C’est donc ce que je priorise en faisant mon bagage. Si vous ne portez pas le vêtement à la maison, il y a peu de chances que vous le portiez en voyage. Emportez des morceaux que vous aimez beaucoup et que vous serez ravis de porter à plusieurs reprises durant le voyage, des vêtements dont vous vous ne lasserez pas. Une belle robe ou chemise de soirée vous servirait uniquement si vous avez réellement l’habitude et l’intention de visiter des restaurants plus élégants. Comme la plupart des backpackers voyagent avec un budget limité ou bien souhaitent dépenser le moins possible, il est rare que l’on fréquente ce genre d’endroit. De plus, vous seriez probablement tenté de la porter une seule fois. Pensez-y bien!

S’imposer une limite

Il est très efficace de s’imposer une limite quant à la quantité d’items que l’on se permet d’emporter avec nous. Par exemple, en règle générale, 3 paires de chaussures sont amplement suffisantes: une paire de chaussures de marche confortables, une paire de souliers de ville et une paire de sandales. Cela dépend bien entendu du pays visité. Ainsi, si vous vous obligez à vous restreindre à 3 paires, vous devrez choisir quelles sandales vous préférez. Pour les vêtements, beaucoup de voyageurs apprécient la technique des sacs Ziploc qui permettent de ranger les items selon leur fonction. Les sous-vêtements dans un, les pantalons dans un, les camisoles dans un autre… et ainsi de suite. Si cette stratégie vous plaît, vous pouvez vous limiter à un certain nombre de sacs. Vous serez donc porté à insérer vos items préférés d’abord et ceux qui n’entrent pas dans les sacs doivent être laissés derrière. De mon côté, j’ai plutôt un seul grand sac de compression qui, en plus de réduire l’espace que prend mes vêtements dans mon sac, me limite également dans la quantité que je peux emporter. De la même façon, j’y mets les items les plus essentiels et ceux que je préfère d’abord et ce qui n’entre pas reste à la maison. Je me limite à ce sac et ne me permets pas d’insérer d’autres items en dehors de ce sac.

N’oubliez pas qu’il est presque toujours possible d’acheter ce qu’il vous manque à destination. Il ne faut donc pas trop paniquer à l’idée d’oublier un item. Pensez stratégiquement et prenez des notes à la suite d’un voyage pour ne pas répéter les mêmes erreurs et apprendre de vos expériences. C’est ainsi que l’on devient peu à peu maître dans l’art de voyager léger.

Chacun développe ses propres trucs au fil de ses voyages. Quels sont les vôtres?