Itinéraire et recommandations pour un road trip inoubliable!

Au mois d’avril, je suis partie une semaine faire le tour de l’Utah. Bon, on va se dire les vraies affaires, si j’avais un premier conseil pour toi : ne te gêne pas à rester plus d’une semaine. Personnellement, j’ai trouvé que ça a passé beaucoup trop vite. Mais c’est toujours ainsi quand on voyage et, parfois, on n’a pas le temps de partir plus longtemps. Donc je te proposerai, dans cet article, comment vivre les 7 plus beaux jours de ta vie en Utah. Voici les incontournables pour un itinéraire d’une semaine !

Pour commencer, on ne peut pas aller en Utah sans visiter ses fameux parcs nationaux. Probablement des noms qui ne te seront pas inconnus : Zion, Bryce, Capitol Reef, Arches et Canyonlands. On entend souvent parler du Big Five : les voilà ! Mais au-delà de ces cinq parcs nationaux, il y a aussi des endroits incroyables qu’on ne peut passer sous silence : Horseshoe Bend, Monument Valley, Valley of Fire (ok, celui-ci se trouve au Nevada, mais il a fait partie de mon itinéraire quand même !).

Proposition d’itinéraire pour une semaine en Utah :

Je te parle brièvement de notre itinéraire qui, peut-être, pourra t’inspirer. Nous sommes parties de Las Vegas où nous avons loué un Jeep Wrangler avec une tente sur le toit. J’ai vraiment adoré l’expérience et je te conseille fortement de voyager de la même façon : en campervan ou en camping. Avec l’application iOverlander, il est facile de trouver des endroits où dormir de façon légale et sécuritaire.

Jour 1 : Zion National Park

Notre première journée s’est déroulée au parc national de Zion, situé au sud-ouest de l’Utah. C’est un parc incroyable reconnu pour ses collines colorées et pour sa route panoramique « Zion Canyon Scenic Drive ». Nous n’avions qu’une seule journée et, malheureusement, nous étions mal préparées. Nous voulions faire le trajet Angel’s Landing, mais depuis quelques temps, il faut réserver notre accès. Nous avons tout de même gravi le début du sentier nommé Scout Trail. Ce ne sera que partie remise pour les randonnées qui se trouvent encore sur ma bucketlist, incluant : Observation point, Angel’s Landing et Emerald Pools (voir ici pour d’autres). Nous avons complété la journée en empruntant la fameuse route panoramique afin de se rapprocher de Bryce Canyon.

Jour 2 : Dixie National Forest et Bryce Canyon National Park

Nous avons commencé notre journée à marcher tranquillement dans les sentiers de Dixie National Forest. Nous n’y sommes pas restées longtemps, mais l’arrêt en vaut la peine. De beaux sentiers avec des vues incroyables. Par la suite, nous avons poursuivi notre route jusqu’au parc national de Bryce Canyon. Dès nos premiers instants dans ce parc, nous avions l’impression d’être sur une toute autre planète. En vrai, c’est le feeling que nous avons eu tout au long de notre séjour en Utah. Je te conseille le sentier Navajo and Queen’s Loop. Pour plus d’inspiration, tu peux aller directement sur le site officiel du parc. En fin de journée, nous avons fait la route vers Capitol Reef.

Jour 3 : Capitol Reef et Moab

Beaucoup de route pour cette 3e journée. Nous nous sommes réveillées pour admirer le lever du soleil afin de profiter le plus possible de notre journée. Nous avons passé un bon moment à Capitol Reef National Park, mais n’avons pas fait de randonnées en soi. Il y a cependant différents sentiers qui semblaient intéressants : voir ici. Sur la route, nous nous sommes arrêtées en chemin à différents endroits magnifiques. Cependant, le fait de n’avoir que 7 jours nous a obligées à faire des choix. Nous aurions aimé faire un arrêt à Moonscape Overlook et au Goblin State Park… Ce n’est que partie remise ! Arrivées à Moab (ville coup de coeur de l’Utah), je voulais absolument voir Corona Arch qui se trouve à l’extérieur du parc national. Cet endroit figure également parmi les incontournables de l’Utah. Par la suite, nous avons profité de la ville pour aller souper au restaurant et prendre une bonne douche à l’auberge de jeunesse. Si vous avez le temps, vous pouvez visiter Canyonlands National Park qui se trouve dans les environs. De notre côté, nous n’y sommes pas allées.

Jour 4 : Arches National Park

Bon, avant d’oublier, je vais d’abord vous dire de ne pas oublier de réserver votre entrée pour ce parc. Pour ce faire, c’est sur ce site ! Les entrées sont limitées, donc il faut réserver à l’avance pour y accéder. Mais ça vaut oh combien la peine, surtout que les frais sont minimes ! Et surtout, le détour vaut clairement la peine : ce parc est tout simplement incroyable. Je ne pourrais mettre des mots précis pour décrire ce parc et le sentiment que j’avais en le visitant. Mais je peux vous dire que j’étais vraiment sous le charme. Les paysages sont vastes et majestueux. On se croirait littéralement sur une autre planète. Sur place, vous pourrez faire des petites et des plus longues randonnées afin d’observer les différentes arches qui se sont créées dans ces rochers de couleur rouille. Selon moi, c’est accessible à tous, comme la majorité des sentiers sont plutôt courts et faciles. La plus longue randonnée que nous avons faite dans ce parc est celle de la Delicate Arch qui, selon l’application que j’utilise, est d’une longueur totale de 6,6 km avec un dénivelé positif d’un peu plus de 200 m. Rien de très extravagant et vous n’aurez aucun regret d’avoir travaillé un peu en arrivant au point de vue. C’est vraiment impressionnant.

Delicate Arch - Utah
Delicate Arch par @eve.dl

Jour 5 : Monument Valley

Nous avons choisi de voir Monument Valley en fin de journée, à l’heure du golden hour. Nous avons donc passé l’avant-midi à Moab et dans les environs (est-ce que je vous ai dit que j’ai vraiment aimé cet endroit?). En début d’après-midi, nous avons pris la route qui était plutôt apaisante et tranquille. Rendues à destination, nous en avons profité pour prendre des photos, se promener à travers les monuments et, finalement, souper avec une vue incroyable. Avec du recul, j’aurais peut-être aimé passer un peu plus de temps à cet endroit. En une semaine, il est parfois difficile de tout voir et d’en profiter autant qu’on le voudrait.

Jour 6 : Glen Canyon, Horseshoe Bend et environs

Notre journée à Glen Canyon, qui se situe entre l’Utah et l’Arizona, était une très belle journée ensoleillée. Nous avons décidé de faire du kayak sur le Lake Powell, une activité que j’ai réellement appréciée. Il y a aussi d’autres embarcations nautiques à louer, mais malheureusement pour moi, il ne restait plus de planches à pagaie ce jour-là. Vous pouvez aussi faire des excursions guidées afin de visiter Antelope Canyon et les environs en kayak ou en planche à pagaie. Mais pour ça, il faut avoir un bon budget. Nous avons opté pour l’option « autonome ». Par la suite, nous nous sommes rendues à Horse Shoe Bend, un point de vue assez incroyable à quelques minutes du village de Page. Encore une fois, parmi les incontournables de l’Utah, selon moi.

Jour 7 : Retour vers Las Vegas et arrêt à Valley of Fire

Pour notre dernière journée, nous avions peu de temps avant de ramener notre véhicule à bon port. Nous avons donc roulé beaucoup le soir précédent afin de nous rapprocher de Valley of Fire et d’y commencer notre dernière journée. Une fois de plus, c’est un bel endroit pour prendre des photos. Plusieurs images sur Pinterest et Instagram ont été prises à travers ses routes et ses canyons. Tout près de Las Vegas, c’est un endroit plutôt accessible aussi pour ceux et celles qui ne veulent pas faire le tour de l’Utah, mais qui souhaitent sortir de la Strip pour quelques heures.

Pour bien préparer son voyage, il faut selon moi réserver à l’avance son mode de transport. Le Jeep Wrangler avec une tente sur le toit était parfait et répondait à nos besoins. Nous avons adoré l’expérience. Si vous êtes plus nombreux, un campervan peut vraiment être une belle option. Il ne faut pas oublier que les journées sont très chaudes et les nuits très fraîches (c’est le désert, après tout !). Donc il faut penser à apporter des vêtements en conséquence.

Road trip et camping en Utah

Personnellement, avec du recul, je crois que j’aurais préféré partir 10 jours, voire même deux semaines, en Utah afin de réellement en profiter et visiter tous les attraits de cet état. J’ai l’impression que nous nous reverrons, l’Utah et moi.

À lire également sur Nomade Magazine :