Pourquoi vous devriez découvrir le Réseau Zec cet été?

Avez-vous déjà entendu parler des zecs? Et bien moi je me suis donnée pour mission de les découvrir davantage et comprendre ce qui s’y cache. J’ai été agréablement surprise d’y rencontrer la nature sauvage et mille et une possibilités d’activités sur l’eau et en forêt! Et pourtant, ces territoires naturels très accessibles sont encore peu fréquentés par les adeptes du plein air. J’espère donc aujourd’hui pouvoir vous convaincre que les zecs sont de véritables paradis du plein air qui méritent toute notre attention!

Qu’est-ce qu’une zec?

Tout d’abord, clarifions ce qu’est une zec. Il s’agit en réalité d’une zone d’exploitation contrôlée (ZEC). En d’autres mots, les zecs sont des territoires de chasse, de pêche et de plein air situés un peu partout au Québec, généralement sur les terres de l’état, et administrés par des organismes à but non-lucratif. Leur mission : l’aménagement, l’exploitation et la conservation de la faune, en plus de faciliter l’accès au territoire!

Lac Hull, Zec Lavigne

Et donc à quoi peut-on s’attendre en visitant une zec? À des kilomètres carrés de nature intouchée! À l’exception des infrastructures en place afin de faciliter l’exploitation du territoire, la forêt et les lacs s’étendent à perte de vue. C’est donc un vaste terrain de jeu pour les vrais mordus de la nature.

Où sont situées les zecs?

Le Réseau Zec s’étend sur l’ensemble de la province et compte 63 zecs au total sur pas moins de 48 000 km2. Il y a donc probablement une zec tout près de chez vous! Pour vous aider à visualiser leur présence aux quatre coins de la province, voici chacune des régions où l’on en retrouve :

Abitibi-Témiscamingue : 6 zecs
Bas-Saint-Laurent : 4 zecs
Capitale-Nationale : 5 zecs
Chaudières-Appalaches et Estrie : 3 zecs
Côte-Nord : 7 zecs
Gaspésie : 3 zecs

Hautes-Laurentides : 6 zecs
Lanaudière : 4 zecs
Mauricie : 11 zecs
Outaouais : 4 zecs
Saguenay-Lac-Saint-Jean : 10 zecs

le réseau des zecs au Québec

Quoi faire sur une zec à part pratiquer la chasse et la pêche?

Vous l’aurez compris, le Réseau Zec donne accès à la nature sur des milliers de kilomètres carrés! Outre la chasse et la pêche qui y sont souvent associées, il est possible d’y pratiquer une panoplie d’activités en plein air. La randonnée pédestre y est bien répandue comme plusieurs zecs ont des sentiers aménagés. La cueillette de petits fruits est même possible à certains endroits sur ceux-ci! La présence de plus de 16 000 plans d’eau dans les zecs permet également d’y pratiquer des activités nautiques telles que le canot, le kayak ou la planche à pagaie. La location est d’ailleurs disponible sur certaines d’entre elles. Autrement, vous pouvez amener votre propre embarcation pour profiter des nombreux lacs et rivières! Et pourquoi ne pas en faire un séjour de canot-camping pour prolonger le plaisir? Il est aussi possible d’y faire du vélo ou encore du vélo de montagne, et même de l’escalade sur les parois de certaines zecs.

Si vous recherchez plutôt à vivre un moment de détente, vous pourrez alors profiter des plages et de la baignade dans de superbes lacs à l’eau claire. Quoiqu’il en soit, vous apprécierez assurément le son ambiant de la nature et aurez peut-être même la chance d’observer la faune qui côtoie également le territoire. Finalement, il est aussi possible de faire du VTT ou de la motoneige dans le Réseau Zec.

Le plus beau dans tout ça, c’est que votre ami à quatre pattes pourra vous suivre partout ou presque! En effet, les chiens sont permis sur l’ensemble du réseau.

Il est cependant recommandé de toujours vous renseigner auprès de la zec que vous souhaitez visiter comme les activités permises et/ou accessibles peuvent différer.

Quels sont les hébergements offerts sur les zecs?

Si vous souhaitez profiter de ces petits paradis du plein air plus longtemps, plusieurs hébergements sont disponibles à des prix raisonnables! D’ailleurs, les zecs bonifient de plus en plus leur offre d’hébergement afin d’offrir une expérience plus complète aux usagers. Certaines options sont même disponibles en hiver. Il est entre autres possible de réserver les hébergements suivants :

  • Camp ou refuge
  • Chalet rustique
  • Roulotte locative
  • Prêt-à-camper
  • Yourte
  • Pod

Par ailleurs, le camping est une excellente façon de profiter de la nature sur les zecs! Sur plusieurs d’entre elles on retrouve des emplacements de camping aménagés, souvent en bordure des lacs. Vous réveiller seul(e) au bord de l’eau, au son des oiseaux… Ce serait difficile de demander mieux! De plus, le camping sauvage est permis à condition de ne pas bloquer un chemin. En tente ou en van, vous pourrez donc, pour un court séjour, vous installer dans un petit coin qui vous inspire! Il est important de noter cependant que certaines zecs ont des restrictions. Il faut donc s’informer afin de connaître les conditions et/ou les secteurs recommandés.

Tel que mentionné plus tôt, certaines zecs offrent également des circuits de canot-camping. Ceux qui désirent vivre ce type d’aventure pourront donc dormir en camping sur une plateforme ou un espace aménagé pour une tente.

Finalement, si vous avez la chance de parcourir le Québec à bord de votre campervan, le Réseau Zec vous accueillera à bras ouverts! Vous pourrez alors découvrir une ou plusieurs région(s) du Québec et profiter des milieux naturels à faible coût.

réseau des zecs

Comment ça fonctionne si l’on souhaite visiter une zec?

Comme sur n’importe quel territoire administré, il faut simplement se procurer un droit d’entrée et en acquitter les frais. Le tout peut être effectué lors de l’enregistrement au poste d’accueil de la zec. Certains forfaits d’activités sont disponibles également. Par ailleurs, il est important de déclarer votre sortie en sortant de la zec en passant à nouveau par le poste d’accueil.

Pour obtenir de l’information avant, pendant ou après la visite, vous pouvez communiquer avec la zec directement!

En espérant que cette petite introduction aux zecs vous aura donné envie de vous évader sur leur territoire! Aux quatre coins de la province, elles regorgent de trésors cachés et d’opportunités de profiter du plein air. Elles nous invitent à aller à la rencontre de la faune et de la flore et promettent un moment agréable quelle que soit l’activité pratiquée! Alors, on s’y retrouve cet été?

Envie de relire cet article plus tard ou de le partager avec d’autres voyageurs? Conservez cette épingle sur Pinterest juste ici : Pinterest

Réseau Zec

Bien que cet article ait été rédigé en partenariat avec le Réseau Zec, les opinions demeurent les nôtres. *Commandite

À lire également sur Nomade Magazine :