Un itinéraire en direction du pôle Nord en Norvège!

En ces fêtes de fin d’année, quoi de plus féerique qu’un voyage près du pôle Nord pour honorer la magie de Noël ? C’est en Norvège que je vous emmène, au cœur des fjords et de la terre des Samis, des aurores boréales et des feux sous la neige. Emmitouflez-vous chaudement, la magie risque d’être fraîche !

C’est que les vents tombant des grands monts de Norvège – T’avaient parlé tout bas de l’âpre liberté.

Arthur Rimbaud
Summer Island, cercle arctique

La Norvège est un pays où les divinités vikings flirtent avec le folklore et un dieu unique introduit par les colons. Il y a peu de temps encore, elle comptait parmi les pays pauvres de l’Europe géographique et c’est grâce au pétrole que cette nation verte est devenue ce pays à l’économie fleurissante, avec l’un des indices de développement humain les plus élevés au monde.

Alors c’est sûr, les nuits éternelles six mois sur douze et la température glaciale en freineront quelques-uns, mais la Norvège c’est aussi le soleil de minuit, une culture d’une diversité immense où les Natifs rencontrent les Vikings, les prix Nobel d’Oslo et la magie des aurores boréales.

Alors, vous prendrez bien un bout de Norvège ?

Bergen

Notre excursion débute à Bergen, porte d’entrée de Nærøfjord. Bergen, aux allures de village, est jonchée entre les montagnes et bras océaniques. Prenez le train Bergenssbanen depuis Oslo, réputé comme l’une des voies ferrées les plus scéniques sur terre. Gare aux Huldres qui tenteront d’enlever votre chauffeur passant sous les cascades gelées. Huldres, les fées qui mangent les hommes s’aventurant trop près des chutes. La Norvège est dangereuse, on vous aura prévenu !

Les échoppes de bois le long du port, sa taille humaine et surtout l’accès au fjords en font l’une des destinations les plus prisées de Norvège. Profitez-en pour déguster un chocolat et prenez le téléférique jusqu’aux hauteurs. Vue panoramique sur la ville encerclée de montagnes, souffle coupé garanti.

Nærøyfjord

La légende raconte que les Trolls y jouent de la canne a pêche depuis les sommets. Nærøyfjord est le plus connu des nombreux bras du Sognefjord. Avec ses flancs escarpés, ses sommets imposants et ses cascades, il est peut-être l’attraction la plus remarquable de Norvège. Prenez le bateau sur ses vingt kilomètres de bras océanique jusqu’au dernier village viking. C’est beau un fjord, ce n’est pas pour rien que ceux-là ont leur siège à l’Unesco.

Nærøyfjord

Le village viking

Planté au creux des fjords se maintient l’un des derniers villages vikings de Norvège. Autrefois, le port voyait partit des centaines de drakkars, bateaux vikings au nom de dragon marchandant avec l’autour. Aujourd’hui, il repose sous le son de la cascade, comme le dernier guerrier enfin admis au Valhalla.

Guerrier-de-la-montagne, c’est son nom, sera votre guide pour l’occasion. Derniers descendants du village viking, sa famille est y est implantée depuis des temps immémoriaux. L’essence des blonds à couette coule dans ses veines et ça se voit : des os crâniens surdéveloppés, des mains qui se passeraient de raquettes pour jouer au tennis avec Federer. On l’écoute attentivement Guerrier-de-la-montage, et on n’a pas envie de le contredire.

Fait aussi incroyable que romantique, la Norvège est née de l’amour. Cette dernière n’était alors peuplée de clans lorsque le chef de l’un d’entre eux, dont le nom signifiait chef-aux-cheveux-longs, s’éprit de la fille d’un chef de clan voisin. Cheveux-soyeux étant de la montagne et elle des plaines, la belle le congédia pour ce que la montagne ça vous gagne, mais question récolte et bétail, ça ne fleurit pas comme des pâquerettes. Oui mais voilà, sous l’armure en acier était un cœur qui bat, et cheveux-soyeux nous fédérant les plaines, conquérant tour à tour territoires et peuples jusqu’à ce que Norvège ne fasse qu’une. Cheveux-soyeux partit retrouver sa belle qui lui fit cinq enfants, parce que quitte à changer d’avis, autant ne pas faire dans la demi-mesure d’autant que les femmes avaient déjà droit au divorce et la gestion de leur propre ferme. La Norvège, humaniste et féministe, unifiée par la force tendre et parce que leurs femmes sont des croqueuses (mais ça fait moins bien pour l’histoire). Tout cela, accompagné des rites divinatoires et de l’apprentissage du maniement de l’arc et de la hache, c’est Guerrier-de-la-montagne qui vous l’apprendra. Magie magie, avait-on dit.

Tromsø

Direction Noël, direction le pôle Nord. Vous voilà enfin dans le cercle arctique, Tromso. Le Paris Norvégien qui a su au fil des années faire preuve d’échanges fructueux et d’une culture inébranlable. Fondée officiellement en 1794, la ville daterait en réalité des années 1250 comme en témoignent les restes d’églises en bois debout. Le pôle Nord est terre des Samis, natifs associés à défaut aux esquimaux. Peuple ancestral des glaces, ils vivaient avec les saisons à l’aide de leurs fidèles chiens. Aujourd’hui, la modernité a fait son travail…

Summer Island, cercle arctique

Ici, le soleil de minuit flirte avec les nuits éternelles. L’hiver dure six mois où le jour se résume à quelques heures, baignaient chaque soir les aurores boréales. L’été, le jour est affublé d’un soleil sans fin appelé ‘soleil de minuit’ permettant à la vie de refleurir et de battre son plein de festivals et autres activités diurnes.

Au pôle Nord, il fait froid. Avec une température avoisinant les moins trente degrés, les nuits n’en sont pas moins propices à la chasse aux aurores. Louez une voiture et éloignez-vous de la ville, direction Summer Island à la recherche des nuages qui tourneront au vert dans le silence des vagues. Inoubliable!

Quoi de mieux pour sceller ce voyage qu’une promenade en traîneau à chiens à travers la forêt où les reines marchent au coin du chemin ? La montagne beignant ses pieds dans l’océan gelé, il ne manque plus que les chants de Noël et vous y êtes!

Traîneau à chiens à Tromsø

Oslo

C’est le cœur plein que vous rentrez à Oslo, ville de la paix où est distribué tous les quatre ans le prix Nobel. Ville où pistes de ski épousent la vie trépidante de la capitale, et l’architecture nordique se mêle aux saunas sur le pont duquel on se jette pour un bain d’eau glaciale.

Un pays riche par sa nature et sa culture vibrante, un voyage à ne pas manquer où la magie de Noël se trouve en chaque saison.

Ha en fin reise ! (Bon voyage!)

À lire également sur Nomade Magazine :