La Guadeloupe déploie ses ailes de papillon entre l’océan Atlantique et la mer des Caraïbes.

Cet archipel des petites Antilles est posé sous le soleil des tropiques et se délecte d’une belle réputation de paradis tropical. Ses plages de sable fin, l’eau bleue limpide et les cocotiers lui confèrent une image idyllique de carte postale. Mais ce n’est pas tout!

guadeloupe, lagon

Allons au-delà de ce cliché, faisons tomber les à-priori, troquons les sandales contre les chaussures de randonnée et en route pour observer toutes les nuances de bleu et de vert pour mieux apprécier les multiples facettes de l’île.

guadeloupe

Mes coups de coeur pour découvrir la Guadeloupe autrement

Cap sur la verdoyante Basse-Terre qui regorge de petits paradis cachés avec des rivières, des cascades et des bassins aux couleurs étonnantes nichés au fond d’une dense forêt tropicale, d’une mangrove qui se laisse délicieusement appréhender au fil de l’eau en kayak, d’un volcan qui domine l’île mais aussi d’un lagon aux innombrables nuances de bleu et d’une richesse sous-marine pour les amateurs de plongée.

Les seuls noms des bassins ou cascades transportent déjà… le bassin Paradise, les Sauts d’Acomat, la cascade aux Écrevisses, les chutes du Carbet sont des sites nichés au coeur de la Basse-Terre.

Le bassin Paradise

Le bassin Paradise plaira aux voyageurs en quête de sites naturels peu fréquentés, de sensations et d’authenticité. Le chemin pour y accéder est escarpé et quelques minutes suffisent pour se sentir totalement dépaysé… tout au long du chemin on entend l’eau de la rivière, jusqu’à découvrir ce bassin niché dans un écrin vert. Une cascade, une grotte, de l’eau translucide et une végétation luxuriante, le bassin tient ses promesses et est à la hauteur de son nom.

guadeloupe   bassin paradise, guadeloupe  bassin paradise, guadeloupe

➤  départ sur les hauteurs de Capesterre-Belle-Eau, direction les chutes du Carbet, prendre le chemin sur la droite à la rivière Grosse Corde. Les premières marches sont très raides, mais le chemin est plus praticable par la suite. Env. 20/30min.

Les Sauts d’Acomat

sauts d'acomat, guadeloupe

Parmi mes préférés, il y a les Sauts d’Acomat. Il faut traverser une rivière, grimper sur les rochers pour découvrir cet incroyable bassin aux eaux turquoises. Il est là, avec cette roche sombre et une végétation verte et dense autour de lui, comme un joyau posé dans la nature. Les amateurs de sauts et de baignade en rivière se réjouiront, attention toutefois aux dangers de la baignade à certaines périodes et endroits du bassin, la prudence et le bon sens sont toujours de mise, surtout après la pluie. Et sinon, rester contemplatif, écouter les sons de la forêt, de l’eau qui coule et s’imprégner des couleurs reste une belle activité aussi.

sauts d'acomat, guadeloupe

➤  après Pointe-Noire, direction Bouillante, prendre sur la gauche direction Saut d’Acomat. Après quelques kilomètres dans une superbe vallée, vous arrivez au bout d’une route. La descente se fait derrière un grillage, avec un panneau et quelques consignes de sécurité, en face du parking. Descendez le chemin escarpé, traversez la rivière et remontez vers la gauche. Env. 20min.

La forêt tropicale 

foret tropicale, guadeloupe

Randonner en forêt est une belle alternative aux promenades en milieu tropical, surtout qu’il y a toujours une rivière proche et que vous ne rencontrerez pas d’animaux sauvages, ni de serpents ou autres. Vous y verrez des fleurs et plantes tropicales, des fougères arborescentes, des arbres aux racines spectaculaires, des atmosphères fantastiques après avoir franchi une passerelle en bois pour traverser la rivière. À vous de choisir le départ et le temps de la randonnée.

foret tropicale, guadeloupe foret tropicale, guadeloupe

Les 2ème chutes du Carbet permettent également de faire une belle randonnée alliant forêt et point de vue sur une cascade. Le chemin est de surcroît balisé.

➤  de nombreux départs sur la route de la traversée, à la cascade aux Écrevisses, la maison de la forêt, la rivière Corossol, le col des Mamelles…

La mangrove en kayak

La mangrove est un écosystème d’une infinie richesse. Les amateurs de kayak se laisseront glisser au fil de l’eau entre les différentes variétés de palétuviers, ces arbres aux racines aériennes qui tombent dans l’eau, l’observation de la faune marine et terrestre, mais surtout ils se laisseront happer par un univers incroyable. Les racines des palétuviers, les reflets, la lumière qui filtre entre les arbres et le silence rendent cette escapade mémorable. Le temps semble vouloir ralentir, le besoin de se laisser porter et d’observer prend le dessus, j’oserai dire que les 5 sens sont en éveil et que la claque visuelle est absolument délicieuse.

mangrove , guadeloupe mangrove , guadeloupe mangrove , guadeloupe

➤  Allez du côté de Sainte-Rose, à la rivière de Viard, pour une immersion dont vous vous souviendrez longtemps, très longtemps. Un loueur de kayak se trouve ici et vous aurez la possibilité de découvrir la mangrove en autonomie ou avec un guide pendant une demi-journée.

L’ascension du volcan la Soufrière

soufrière, guadeloupe

La Guadeloupe est une île volcanique et il m’est impossible de ne pas parler du volcan situé sur la Basse-Terre: la Soufrière, la malicieuse « Vieille Dame » comme on l’appelle ici. L’ascension du volcan est une expérience à faire, avec ou sans guide car le chemin est très bien balisé. Elle culmine l’île du haut de ses 1467m, offre tout au long de son ascension une vue plus ou moins dégagée sur l’île et les îles voisines, mais aussi sur des paysages absolument merveilleux, avec une végétation qui change peu à peu, une faille aux couleurs irréelles et enfin, comme récompense, vous découvrirez le cratère, des fumerolles et des odeurs de souffre qui picoteront un peu, un paysage lunaire, des couleurs et lumières qui vous feront oublier les efforts et suées de la montée…

soufrière, guadeloupe  soufrière, guadeloupe soufrière, guadeloupe

➤  départ des Bains Jaunes à Saint Claude sur les hauteurs de la ville de Basse-Terre. Une demi- heure un peu difficile mais balisée dans la forêt et vous arrivez à la Savane à Mulets, de là vous verrez le volcan se dévoiler, peut être aura-t-il encore la tête dans les nuages… croisez les doigts! Et lancez-vous, munis d’eau, d’un chapeau, d’un casse-croûte et d’un appareil photo! Prévoir un départ matinal (avant 7h de préférence) et environ 4h pour l’aller/retour.

Le lagon du Grand Cul-de-Sac Marin

Cet échantillon de couleurs ne serait pas complet sans l’infinie variété de bleus du lagon du Grand Cul-de-Sac Marin, avec un mémorable moment de pause face à ces montagnes que vous connaissez bien désormais. Embarquez à Sainte-Rose et partez à la découverte du lagon et des ilets (ilet Blanc, la Biche, Caret) qui apparaissent là au milieu de ces eaux bleues éblouissantes, face à ces reliefs imposants. Vous troquerez votre équipement de randonneur contre des palmes, masques et tubas, car il y a ici tout un univers à découvrir sous l’eau, près de la barrière de corail ou autour d’une épave. Pour les plus contemplatifs, il est tout aussi agréable de rester sur le bateau, de s’émerveiller devant cette palette de couleurs, de peaufiner son bronzage et de se promener sur un ilet et de sentir le sable fin et l’eau caresser les pieds…

Laissez-vous juste aller, la Guadeloupe c’est ça aussi…

 

guadeloupe, lagon guadeloupe, lagon guadeloupe, lagon guadeloupe, lagon

➤  au départ du port de Sainte-Rose vous trouverez de nombreuses propositions d’excursions alliant ilets, plongée et mangrove de bord de mer, à la demi-journée ou journée.

Bon voyage!

À lire également sur Nomade Magazine :