Ce road trip fut réalisé pendant 40 jours à cinq dans un van, traversant la Canada d’est en ouest et les États-Unis de l’ouest du nord au sud durant la période de mai et juin 2017. 

Partir de Winnipeg n’est pas une obligation, nous avions de la famille sur place ce qui nous avait été  pratique. Pour ce qui est des logements tout au long de ce circuit, je ne pourrais vous conseiller précisément puisque notre projet était de dormir chez l’habitant. Malgré cela, nous avons quand même testé : 

  • des motels : pour cinq, c’est rarement un avantage tarifaire
  • des campings : qui sont généralement peu couteux et sont présents partout hors de la ville
  •  des parkings Walmart : ouvert 24h/24, c’est le seul parking autorisant les automobilistes à dormir dans sa voiture, à condition de ne rester qu’une nuit et d’être discret bien entendu. Certains de ces parkings ont un panneau: « stationnement de nuit interdit », il faut donc vérifier à votre arrivée.

Le premier arrêt pertinent fut : le parc national de Banff                                         

Situé dans les montagnes Rocheuses canadiennes en Alberta, la vue époustouflante du lac Louise est à explorer.   

Vancouver

C’est une ville vivante et attractive, mais la vie y reste dispendieuse. À cette période de l’année, les plages sont parfaites pour un moment de détente devant un coucher de soleil. Un bar sympa pour boire un coup : « le Diamonds » ambiance plutôt chic décontractée. 

Seattle

Marché couvert « Farmers Market » et petit restaurant au bord de mer, Seattle regorge d’endroits surprenants à découvrir, tout comme le GumWall : une ruelle remplie de chewing gum. En route pour Portland, arrêtez-vous à la cascade de Snoqualmie à Twin Peaks.   

Portland

Vous pourrez vous balader le long des quais et vous arrêter manger sur le marché extérieur en centre-ville. Typiquement, vous pourrez déguster des donuts personnalisés au « Voodoo Doughnut ». 

Crater Lake

Forêts humides, montagnes, aigles, picas… une vue imprenable sur un lac de cratère le plus profond des États-Unis. Attention, à cette période de l’année, vous ne pourrez faire les sentiers pédestres qui l’entourent car la neige et la glace n’auront pas assez fondu.   

Lassen Volcanique : Lac Manzanita

C’est autour de ce grand lac que vous pourrez faire une balade d’environ deux à trois heures à la rencontre de diverses animaux dans les forêts de pins qui l’entourent.

San Francisco

Au loin, le pont de San Francisco apparaît, laissez-vous quelques jours pour découvrir ses quartiers diversifiés ;

  • The North Beach : vous pourrez voir les rues en pente
  • Quartier Mission : observer les graffitis dans la rue
  • Quartier Castro : connu pour ses revendications homosexuelles
  • Chinatown : quartier chinois 
  • Haight Ashbury : quartier hippie

Si vous souhaitez manger sans dépenser : « In & Out » est une chaîne de restauration rapide peu dispendieuse mais proposant peu de choix. Attention, il vaut mieux payer un parking souterrain surveillé que de laisser sa voiture garée dans la rue, surtout si vous avez des affaires dedans.   

 Big Sur

Vous pourrez en chemin vous arrêter sur les plages paradisiaques de Carmel-by-the-sea. Aussi, n’oubliez pas de jeter un coup d’oeil à l’océan, les baleines font souvent leur sortie et c’est gratuit ! À Big Sur, le Point Lobos est une balade de quelques heures environ et l’observation de la faune et de la flore y est très riche : Sea Lions, phoques, loutres, aigles d’Amérique…   

 Pinnacles

C’est au travers des énormes montagnes de roches que vous découvrirez la chaleur américaine ainsi que ses serpents à sonnette (faire attention où l’on marche).    

Yosemite

Au pied des chutes, le vent froid et l’eau cascadant éclaboussent nos visages, lieu de balades accessible pour tous !

Séquoia

À l’orée du bois de Séquoia ; Three Rivers, faites un arrêt à la boutique de Shrishna : poterie, bijoux, pierres tibétaines… que de jolis petits souvenirs personnalisés. À Séquoia, les arbres ne manquent pas : vous serez entouré des géants de la Terre, de biches, de cerfs sauvages qui n’ont aucune crainte de l’humain alors, attention, on conduit doucement. Vous pourrez aussi prendre de la hauteur en vous arrêtant à Moro Rock, une marche en altitude éprouvante mais qui au sommet vous promet une vue à couper le souffle.    

Los Angeles

Venice Beach est un incontournable afin de ressentir l’ambiance festive et créative de cette ville, skate park, palmiers, artistes… Si l’art des tags vous passionne, visitez Arts District et, le soir venu, partez pour l’observatoire de Griffith, vous pourrez voir le panneau Hollywood au loin, le coucher du soleil et les lumières de la ville s’animer sous vos yeux comme un spectacle.

Joshua Tree

Le désert, la chaleur, des collines et ces fameux arbres de Joshua. Un écosystème étonnant…

San Diego 

Une envie de poisson : « Bali Hai », un magnifique restaurant polynésien proposant des délicieuses noix de Saint-Jacques fondantes et croustillantes. Vous pourrez sortir dans le quartier de Downtown désigné comme le centre-ville. Si vous souhaitez faire de la plongée, « SDExpeditions » est une bonne entreprise. Un professionnel vous accompagne que ce soit pour la plongée avec bouteille ou en masque et tuba. Malheureusement, à cette période de l’année, l’eau n’est pas claire et la diversité des animaux marins n’y est pas très pertinente, on a pu y voir tout de même un requin, des lions de mer et visiter la cave de la Jolla.

Las Vegas

Pour cette ville, nous y avons seulement passé une soirée, alors je vous conseille d’aller voir un spectacle si cela est dans vos moyens, car cela est disproportionné et on ne le voit pas ailleurs. Le spectacle « KA » du cirque du Soleil était époustouflant et nous avons pu voir la scène la plus grande au monde. Autour de Las Vegas, le désert est rempli de ranch typique et de saloon sous les 45°C. Si vous avez l’occasion de rencontrer des gens qui vous font visiter, c’est une belle expérience !

Zion

Un canyon aux roches rouges et une rivière entre les falaises. Conseil très important : renseignez-vous bien à l’accueil lorsque vous choisissez votre parcours afin de savoir si vous aurez besoin de chaussures d’eau et d’un bâton (possibilité de les louer sur place). Pour la durée, nous avons testé 6h de randonnée pieds nus avec de l’eau jusqu’à la taille… malgré la difficulté, c’était immanquable.

Bryce Canyon et Grand Canyon

Des canyons aux camaïeux orangés, rouges, blancs… fascinants et grandioses. Dans le Grand Canyon, au Yaki Point, une soirée observatoire est proposée, divers télescopes postés sur la terrasse du centre d’accueil sont ouverts au public accompagnés de passionnés d’astronomie expliquant ce que nous observons avec nos yeux ébahis. Jupiter et ses trois lunes, Saturne et ses anneaux. Tous les gens passant d’un télescope à un autre, éclairés seulement par la lumière des étoiles.   

Grand Téton

Allez à la rencontre de cette chaîne de montagnes au nom étonnant, entouré de troupeaux de bisons sauvages. Au coucher du soleil, vous pourrez observer les élans s’abreuver au bord de l’eau. 

Yellowstone

Un étonnant endroit fantastique et naturel, une multitude de couleurs et d’animaux : bisons, picas, ours noirs… n’hésitez pas à passer plus qu’un jour dans ce parc! 

Pour voir de plus près cette aventure : https://www.facebook.com/vadrouilleuses/?ref=bookmarks

À lire également sur Nomade Magazine :