Plus souvent qu’autrement, quand on entend parler de cette région de l’île du Sud en Nouvelle-Zélande, les mots “il pleut tout le temps” et “il n’y a pas grand chose à voir” vont de pair. Ce n’est pourtant pas le souvenir que je garderai de la côte ouest. Au contraire, j’ai été surprise par la beauté sauvage de ce coin parfois moins exploré de l’île du Sud. Il ne faut surtout pas y manquer les impressionnants glaciers et la petite ville d’Hokitika. Bien qu’il est vrai que la pluie y est souvent au rendez-vous, ça rend aussi les lieux charmants et verts de vie! Voici donc les endroits que j’ai préféré et que je recommande!

Δ

Le glacier de Franz Josef

Mieux vaut profiter de ces paysages avant qu’il ne soit trop tard… La différence avec les photographies du glacier d’il y a à peine quelques années a tout pour nous faire réfléchir. Ce superbe lieu ne sera bientôt plus qu’un souvenir si l’on se fie à la vitesse de fonte du glacier. Dommage, puisque c’est un endroit vraiment magique. La courte et facile randonnée pour s’y rendre est superbe, au beau milieu de chutes d’eau qui coulent ici et là sur les parois des rochers et au travers de la végétation, sans oublier le cours d’eau qui provient de la fonte de Franz Josef que l’on longe. Selon moi, c’est vraiment un endroit à ne pas manquer!

Le YHA Franz Josef

Pensez à un hostel où des canapés devant un joli feu de cheminée ainsi qu’un sauna vous attendent pour bien terminer votre journée… C’est exactement ce qu’on retrouve au YHA Franz Josef situé à quelques minutes de voiture du célèbre glacier portant le même nom. Ce que j’ai apprécié tout au long de notre voyage, c’est l’emprunte verte que les YHA mettent toujours de l’avant dans leurs auberges de jeunesse et, au Franz Josef, nous l’avons encore plus ressenti. Panneaux solaire et composte destiné aux cochons d’une ferme locale font partie des solutions que l’entreprise a pour aider à préserver notre planète.

Les vers luminescents de Franz Josef

À peine à quelques minutes de marche depuis le YHA, on retrouve un petit sentier nommé The Terrace Walk. Aussitôt la nuit tombée, prenez une lampe-torche et dirigez-vous tout au bout du sentier, où les glow worms (ou vers luminescents, qui sont en fait nul autre que de petits champignons luminescents) sont le plus présents et faciles à voir une fois dans la noirceur totale. Sous un tronc d’arbre ou sur une parois de pierre, on peut observer ce phénomène vraiment chouette!

Les gorges d’Hokitika

Au nord de Franz Josef, on retrouve la petite ville d’Hokitika, célèbre pour ses jolies plages et pour les magnifiques gorges qu’on y retrouve. Située à environ 25 minutes de la ville, c’est vraiment un incontournable de la côte ouest. L’eau y est d’un bleu fou et il est facile de trouver un rocher pour s’y asseoir et contempler sereinement le paysage qui s’offre à vous.

Le YHA Birdsong d’Hokitika

Super ambiance et belle chambre décorée, personnalisée selon l’un des oiseaux retrouvés typiquement en Nouvelle-Zélande, le YHA Birdsong est l’endroit idéal où se poser pour explorer les environs. Situé juste en face de la mer, certaines chambres permettent même de s’endormir avec le doux son des vagues. Les propriétaires sont hyper chaleureux et n’hésitent pas à vous suggérer des itinéraires pour bien découvrir ce coin de pays. Il est même possible d’acheter les œufs de leurs poules élevées en plein air, de quoi vous faire un bon petit-déjeuner pour bien débuter la journée!

J’espère que la description de ces quelques endroits et leurs photographies auront su capter votre attention pour vous convaincre de mettre le cap sur la côte ouest, même si ce n’est que pour un bref passage!

Un merci tout particulier au YHA Franz Josef et au YHA Birdsong Hokitika pour l’hébergement le temps de découvrir ces jolies régions!

Δ

À lire également sur Nomade Magazine :