Alors que j’étais sur une petite île nommée Koh Ta Kiev au sud du Cambodge, j’ai réalisé à quel point notre nature était magnifique, mais ô combien menacée présentement! Mon ami et moi avions décidé d’aller découvrir une plage durant la nuit. Apparemment, on pouvait y apercevoir du plancton brillant dans la mer! Quelqu’un nous avait dit que la lumière de la lune éclairait le plancton et que cela ressemblait à de petites étoiles brillantes dans l’eau. Wow, nous voulions voir ça!

Nous y sommes donc allés et avons éteint nos lampes frontales avant d’arriver à la plage. Sur place, le spectacle était simplement majestueux! Nous avons profité du fait que nous étions seuls pour faire un petit bain de minuit à travers les étoiles. (Quoi?! Nous n’avons qu’une seule vie à vivre!) Puis, nous avons découvert que quand nous agitions l’eau, le plancton brillait encore plus! J’étais stupéfaite de voir à quel point la nature était belle…

Mais, avant de partir, nous avons ouvert nos lampes frontales… OH MY GOD! J’étais sur le point de marcher sur une seringue! Voyons donc… La plage était recouverte de déchets que la mer avait ramenés avec le courant et les vagues. Mon idée de la perfection de notre planète était complètement anéantie par ce film d’horreur qui se déroulait maintenant sous mes pieds. J’ai réalisé que notre planète était en danger et, ce, à cause de nous.

Heureusement, il n’est pas encore trop tard pour faire notre part pour sauver la planète!

Voici dix façons de voyager et de rester écologique :

1. Marche! Découvrir un pays en marchant le plus possible te permet de prendre ton temps, d’observer et d’établir une plus grande proximité avec le peuple. De plus, cela fait du bien à ton portefeuille, à l’environnement et à ta santé.

sans-titre-4

2. Amène-toi un sac réutilisable dans ton sac à dos. Cela ne prend pas de place et te sera utile pour plein de trucs. Quand tu iras au magasin, mets tes achats dedans et refuse les sacs de plastique. Ainsi, tu monteras l’exemple aux locaux. Cette pratique paraît si simple ici, mais elle n’est pas courante partout dans le monde

À lire également sur Nomade : 12 articles à mettre dans sa valise ♦

3. Parlant d’amener des choses dans ton sac à dos, procure-toi une bouteille réutilisable qui filtre l’eau. Ces bouteilles sont pratiques et écologiques. De plus, tu couperas tes dépenses en achats de bouteilles d’eau une fois en voyage. Oui, le coût initial est plus cher qu’une bouteille normale, mais cela vaut la peine à long terme et l’achat deviendra rentable. Amène-toi aussi un ustensile tout-en-un. Utile pour te dépanner en camping et il t’évitera d’utiliser des ustensiles jetables en plastique.

4. Sois végétarien! Savais-tu que, pour produire la demi-livre de bœuf que contiendra ton hamburger, cela prend l’équivalent d’environ 25 douches en quantité d’eau? La consommation de viande est l’un des facteurs les plus polluants sur notre planète. En plus de faire un bon geste pour l’environnement, ton budget en dépenses de nourriture sera moins élevé et tu t’éviteras peut-être une intoxication alimentaire! Parce qu’on s’entend que les règles d’hygiène ne sont pas les mêmes partout…

5. Concernant l’aspect alimentaire, refuse de manger des aliments produits avec de l’huile de palme. Des forêts entières sont actuellement détruites pour en faire des plantations. Ce cinquième point ne changera rien à ton budget et te soulagera la conscience. De plus, si la population mondiale cesse d’en consommer, la destruction des forêts diminuera et la vie sauvage pourra reprendre son cours normal. Pour toi, cher voyageur, cela veut dire plus de lieux sauvages à explorer en respect avec la nature.

sans-titre-5

6. Lave ton linge moins souvent. Je sais que cela peut paraître louche, mais attends… Si ton linge est vraiment sale et qu’il pue, oui, lave-le. Mais, si tu as porté tes shorts qu’une seule fois et qu’ils sont encore corrects, pourquoi ne pas les porter encore? Après tout, nous ne sommes pas en compétition de beauté lorsque nous voyageons! Puis, tu sauveras quelques sous dans ton budget. Savais-tu qu’il existe un sac conçu pour faire ton lavage toi-même? Il s’agit d’un sac de plastique, compact, avec des pitons dedans. Tu brasses le tout à la main et tu fais ainsi ton lavage toi-même. Cela prend moins d’eau et tu peux amener ton savon biologique de chez toi.

7. À mettre aussi dans ton sac à dos, un panneau solaire pour recharger des batteries. Il existe un panneau solaire repliable qui s’amène facilement dans un sac pour charger tes appareils. Tu n’as qu’à le placer face au soleil et faire charger, par exemple, ton téléphone lorsque tu pars en excursion pour la journée. Cela peut être franchement utile lorsque tu pars en camping ou sur des îles qui n’ont pas d’électricité. De plus, tu utilises une énergie renouvelable.

8. Vas faire une plongée sous-marine gratuite en échange de tes services pour nettoyer les fonds marins. Dans certains pays, ce genre d’échange est réalisable. Tu ne payes pas pour ta plongée, mais tu dois nettoyer les fonds marins. Cela ne t’empêche pas d’observer ce qui se trouve autour de toi et tu économiseras en même temps! Bon deal, non?! Si ce genre d’activité n’est pas disponible à l’endroit où tu voyages, tu peux participer à une journée pour nettoyer les plages. Super moyen de rencontrer de nouvelles personnes et de tisser un bon lien avec la communauté. Si cela n’existe pas non plus, pourquoi ne pas l’organiser toi-même en collaboration avec les responsables de ta guesthouse ou avec les autres clients? Il est maintenant temps de montrer aux citoyens de ce monde que nous sommes des touristes responsables!

sans-titre-8

À lire également sur Nomade : Plonger dans la grande barrière de corail en Australie ♦

9. Évite les hôtels luxueux et privilégie les commerces locaux. Le tourisme amène du bon dans certains pays, mais parfois non. Des rizières, des forêts et des plages sont détruites pour faire place à des hôtels de luxes. Certaines plages sont maintenant inaccessibles sauf si tu loges dans l’un de ces complexes. En choisissant des petits endroits locaux, tu verras de plus près la réalité des communautés et, en fait, nous voyageons pour cela, non? De plus, ton budget te dira encore merci! Même chose pour les restaurants. Mange dans les cantines locales, mange du street food… Moins cher et meilleur, quoi demander de plus? Le même principe s’applique pour tes achats courants, achète des artisans locaux! Personnellement, je voyage pour découvrir comment les autres peuples vivent et pour sortir de ma zone de confort; je déteste aller dans un pays qui essaie d’être comme le mien. Alors, faisons notre part pour ne pas encourager cela et pour protéger l’état naturel des pays dans lesquels nous voyageons.

À lire également sur Nomade : Trucs et astuces pour économiser en Amérique centrale ♦

10. Utilise ton gros bon sens. Ne te laisse pas influencer par les mauvaises pratiques des autres pays ou des autres touristes. Montre l’exemple en respectant la nature, en ramassant tes déchets, en demandant s’il y a du recyclage, etc. N’oublie pas que toute bonne pratique commence par l’éducation, alors partage ton savoir avec la planète! Si tu veux continuer de voyager et que tes enfants ou petits-enfants en profitent également, tu dois commencer dès maintenant à faire ta part!