Le mont Sutton : une bonne première expérience de camping au sommet!

Se réveiller en pleine nature avec vue sur les Cantons-de-L’Est, le soleil qui réchauffe et le café en main, c’est divin. Au sommet du mont Sutton, il fait bon vivre une petite escapade d’une nuitée, écouter les criquets et les oiseaux, voir parfois un chevreuil ou chercher les petits crapauds, partager et discuter autour d’un feu communautaire. Le camping au sommet du mont Sutton vaut la montée.

Faire du camping au sommet du mont Sutton

Plusieurs monts permettent de faire du camping au sommet. Le mont Sutton est bien adapté pour une première expérience. En effet, la réservation en ligne est facile. Vous avez plusieurs options pour vous rendre au sommet ; à pied par les pentes de ski, en télésiège (en partie) ou via le sentier de randonnée du Parc d’environnement naturel de Sutton. La montée à pied est d’une durée acceptable de 1h30 à 2h avec votre équipement sur le dos. En haut, vous aurez accès à des feux de camp communautaires sur lesquels vous pouvez installer une grille pour cuire votre nourriture.

Pour faire du camping au sommet d’une montagne, il faut tout de même bien se préparer.

Comment voyager léger?

Voyager léger est tout un art. Il faut savoir se limiter et faire des choix judicieux. En effet, il faut privilégier de l’équipement compact et léger. Il existe plusieurs tentes sur le marché et certaines sont définitivement plus appropriées pour les courtes et longues randonnées. Elles coûtent généralement plus cher, mais votre dos vous remerciera. Autrement, vous pouvez également louer un abri rustique. Ne pas oublier un bon sac de couchage, puisqu’il vente souvent davantage au sommet. De plus, certains matelas possèdent déjà une pompe intégrée, limitant ainsi l’espace occupé dans votre sac. D’ailleurs, assurez-vous de faire l’achat d’un sac à dos de qualité, c’est essentiel lors de toute aventure « backpack ». Les vendeurs vous offriront parfois de l’essayer en magasin en ajoutant des poids. C’est une bonne idée afin d’en évaluer le confort! Sans oublier que les sangles pourront être ajustées à votre corps.

Ce sera la même chose pour la nourriture. Les sachets de repas déshydratés sont une bonne option. De plus, n’oubliez pas d’apporter suffisamment d’eau. Ce sera bien évidemment un poids de plus, mais qui diminuera au fil de votre randonnée. Autrement, au mont Sutton, une petite quantité d’eau potable est disponible au sommet et vous pouvez également commander 48h à l’avance votre repas. Que choisirez-vous? La bavette de boeuf Angus, le steak de tofu, les côtes levées ou les saucisses? Je recommande d’apporter des épices pour la patate ou les légumes, mais autrement, la bavette était très bonne dans sa marinade. N’oubliez pas d’apporter vos assiettes et ustensiles. De plus, vous pourrez acheter vin ou bière sur place (afin de réduire le poids de votre sac durant l’ascension). Pour une première expérience de randonnée-camping, ça facilite et réduit le poids du sac pendant l’ascension.

Comment s’habiller pour une longue randonnée?

Selon la durée de votre escapade, pensez à prévoir des vêtements qui se nettoient facilement et qui sèchent rapidement. N’oubliez pas une corde, vous pourrez l’attacher de votre tente à un élément stable pour la plus belle et la plus pratique des cordes à linge. Pour notre randonnée de deux jours, il fallait tout simplement bien planifier et limiter les morceaux de vêtements. Pensez tout de même à apporter des couches chaudes, puisqu’il fait parfois plus froid au sommet avec le vent.

Le matin, vous pouvez descendre déjeuner au village de Sutton afin d’apaiser votre faim. Le restaurant Le Cafetier offre d’ailleurs de très bons brunchs et un délicieux café.

Bon camping au sommet du mont Sutton!

À lire également sur Nomade Magazine :