Que vous soyez sur le marché du travail ou encore à l’école, vous avez surement fait plusieurs voyages à court terme et vous avez surement trouvé que ce n’est pas assez long. De préférence, vous seriez parti plus longtemps. Il est donc fréquent d’entendre les gens dire qu’ils aimeraient, au moins une fois dans leur vie, faire un long voyage et prendre une année sabbatique. Par contre, il est bien important d’étudier les pour et les contre du voyage au long cours avant de prendre cette décision drastique.

Comme nous sommes sur la route depuis maintenant 8 mois à voyager d’un endroit à l’autre, à vivre une vie de nomade à temps plein, nous avons une très bonne idée de ce que sont les avantages et les désavantages de voyager sur une longue période de temps.

dsc02615

 Les avantages

Aucune contrainte de temps
Quoi de mieux que de pouvoir prendre le temps d’explorer un pays à un rythme plus posé sans être pressé par le temps! Bon, il faut tout de même respecter la durée du visa, mais comme celui-ci nous alloue souvent un minimum de trois semaines dans le pays, ça nous donne assez de temps pour bien profiter de cette destination au rythme qui nous plaît.

Des déplacements moins dispendieux
Certes, le coût d’un billet d’avion n’est jamais donné. Mais, quand on voyage à long terme, on n’a pas besoin de constamment faire des allers-retours. À la place, on magasine toujours pour des aller simples vers des destinations avoisinantes. Parfois, l’avion n’est même pas nécessaire. Il suffit de prendre un autobus pour se rendre dans le pays voisin. Ce qui fait que l’on débourse moins d’argent pour se rendre d’un endroit à l’autre.

La culture
Être dans un pays plus longtemps veut aussi dire qu’on a plus d’opportunités de rencontrer l’habitant et d’en apprendre d’avantage sur sa culture, de comprendre les mœurs et les habitudes des gens du pays et de pouvoir partager nos expériences. Quelque chose qui est plus difficile à faire lorsque l’on doit se déplacer rapidement lors d’un voyage à court terme.

Les désavantages

L’ennui
Ce qui est le plus difficile, c’est la distance qui nous sépare de nos proches. Ceci est encore plus vrai quand on voyage seul. Oui, on rencontre des nouvelles personnes en cours de route, mais ce sont les liens avec les gens qui nous connaissent déjà qui nous manquent après une longue période de temps. Par chance, on vit dans un monde où il est possible de faire des appels vidéo. Le contact physique n’est pas au rendez-vous, mais ça aide quand même énormément.

La redondance
Chaque pays a son propre petit caractère bien à lui et il en est fier : la plus haute chute, la plus belle plage, la plus haute tour, etc. Après un certain moment, on se rend compte qu’il y a des similarités peu importe où l’on est et l’émerveillement que l’on est censés ressentir lorsqu’on visite un nouveau pays s’estompe petit à petit. C’est triste à dire, mais c’est la vérité!

C’est ce qu’on tente d’expliquer dans la vidéo ci-dessous :

La fatigue

Il n’est pas rare d’entendre les gens dire qu’ils n’ont pas pris le temps de relaxer en voyage. Il faut dire que, lorsque tu as seulement 15 jours dans un pays, il est préférable de profiter de chaque instant, parce qu’on ne sait jamais quand on aura l’occasion d’y remettre les pieds. Et bien, on procède exactement de la même façon lorsqu’on part longtemps : on veut tout voir et ne rien manquer. On se lève tôt, on se couche tard, on est constamment en déplacement, on vit dans notre valise et on habite en collocation avec des gens qu’on ne connait pas. À la longue, la fatigue s’accumule, ce qui nous donne de moins en moins d’énergie pour apprécier et profiter du moment présent.


En bout de ligne, il faut choisir le style de voyage qui convient le mieux à notre personnalité. Ce n’est pas non plus une compétition de qui peut partir le plus longtemps et visiter le plus de pays. Le voyage devrait nous procurer une sensation de bien-être, de légèreté et de plaisir. C’est ce qui fait que l’on veut toujours partir à l’aventure et découvrir de nouveaux endroits. Mais, pour savoir quel type de voyage est le mieux pour nous, il faut tenter l’expérience.

Pour notre part, comme le voyage est devenu notre mode de vie, nos vacances seront lorsque nous serons de retour à la maison, au Canada, entourés de notre famille et de nos amis. Une belle pause qui nous permettra de faire le plein d’énergie, qui nous permettra de digérer toutes les expériences vécues au courant de cette dernière année avant de repartir pour de nouvelles aventures l’année prochaine.

Et toi, as-tu déjà fait un long voyage? Dis-nous ce que tu en as pensé dans les commentaires!

Δ

Tu pourrais également aimer…