Je suis immédiatement tombée sous le charme des Adirondacks dans l’état de New York chez nos voisins du sud dès ma première visite. Les paysages à couper le souffle, la forêt verdoyante et les montagnes qui traversent les nuages… Tout y est afin de se sentir bien loin de la ville. J’ai donc eu envie de vous partager 3 monts qui sauront combler les aventuriers à la recherche d’un défi physique et d’une vue magnifique. Trois randonnées plutôt difficiles dont la récompense au bout est plus que satisfaisante!

Mont Marcy

Le mont Marcy constitue le plus haut sommet de l’état de New York. Inutile d’en dire plus pour avoir envie de le conquérir. Vous l’aurez deviné, l’ascension est plutôt longue. Il faut compter entre 4 et 6 heures pour atteindre le sommet, mais une récompense incroyable vous attend tout en haut, une vue des plus magnifiques. Vous pourrez de plus raconter fièrement à vos proches que vous étiez à plus de 1600 mètres d’altitude. Le sentier qui débute à l’Adirondack Loj m’a beaucoup plu en raison de son inclinaison modérée et constante. L’effort physique est donc bien réparti sur l’ensemble du trajet et travaille davantage l’endurance.

IMG_5393

  • Élévation: 1629 mètres
  • Dénivelé: 965 mètres
  • Longueur du sentier (aller-retour): 23,8 kilomètres

Mont Algonquin

2e plus haut sommet des Adirondacks, le mont Algonquin est quant à lui moins long à franchir, mais sans doute plus difficile. Son ascension qui débute plus en douceur devient abrupte près du sommet et plutôt ardue pour les muscles des jambes. Cependant, le défi en vaut la peine et le sentiment de fierté ensuite est très fort. Pour s’y rendre, je recommande d’emprunter le même sentier qui mène au mont Marcy en provenance de l’Adirondack Loj.

Si vous disposez de plus de temps, il est possible de faire plusieurs sommets à partir de ce même sentier : Wright Peak, Algonquin et Marcy.

IMG_5147

  • Élévation: 1559 mètres
  • Dénivelé: 895 mètres
  • Longueur du sentier (aller-retour): 13,8 kilomètres

Mont Gothics

Avis à ceux qui ont le vertige, Gothics n’est peut-être pas le meilleur choix. Le sentier qui débute au stationnement Garden tout près de Keene Valley est assez long et à plat pendant la majorité de la randonnée, ce qui fait en sorte qu’on doit monter presque la totalité du dénivelé dans les derniers kilomètres. Sa paroi très escarpée représente tout un défi et les sensations fortes sont au rendez-vous. Pour vous donner une idée, il est nécessaire de grimper sur la roche lisse et glissante, de monter de nombreux escaliers et de tenir un câble à deux mains pour la dernière portion du sentier, sans quoi il est pratiquement impossible de monter cette pente très inclinée. Bref, une ascension facile au départ et difficile vers la fin, mais somme toute amusante et surtout reconnue pour ses panoramas spectaculaires.

  • Élévation: 1444 mètres
  • Dénivelé: 910 mètres
  • Longueur du sentier (aller-retour): 22 kilomètres

À prévoir :

  • De bons souliers de marche: ce sont de longues randonnées
  • Un lunch nutritif
  • Beaucoup d’eau
  • Un gps ou une map des sentiers ainsi qu’une boussole
  • Un petit kit de premiers soins en cas de blessure
  • Un kit de survie, surtout en hiver (pour une liste d’éléments essentiels à inclure dans votre kit de survie, consultez l’article suivant: Comment survivre en montagne)
  • Une corde de longueur moyenne: lorsque les parois sont glissantes ou trop abruptes, vous pourrez emprunter la technique de la descente en rappel
  • Faites vos recherches (consultez l’article 7 infos à connaître avant de monter une montagne pour une liste de renseignements à savoir)
  • Débutez votre ascension tôt en journée: encore une fois ce sont de longues randonnées
  • N’oubliez jamais de prévenir un proche en lui indiquant le sentier que vous désirez monter et l’heure prévue de votre retour
  • Prenez le temps de signer le registre en début de sentier lorsque vous débutez votre ascension ainsi qu’à votre retour: cela permet de savoir si vous êtes toujours sur la montagne en cas d’urgence
  • Surveillez bien la météo: la randonnée est moins agréable et plus risquée lorsque le beau temps n’est pas de la partie
  • Il faut prévoir des frais de parking de 7 à 10$ US
  • Je vous suggère fortement un appareil photo: les vues sont spectaculaires

Bonne randonnée!

À lire également sur Nomade Magazine :