Bien que l’été est ma saison favorite, je suis de ceux qui aiment croire qu’il faut profiter de chaque journée et chaque saison plutôt que de continuellement attendre la suivante. C’est pourquoi j’en fais ma mission chaque année de sortir à l’extérieur, jouer dehors et apprécier les joies de l’hiver dès les premiers flocons. Quel ne fut pas mon plaisir lorsque j’ai été invitée à prendre part au Défi hiver, une campagne organisée par le Collectif Voyage numériQC qui avait pour objectif d’encourager les Québécois à profiter des activités hivernales malgré le froid.

DSC03816-min (1)

C’est en Gaspésie que je me suis rendue avec Clouzote afin de prendre part à une série de défis et j’y ai compris tout le sens du #pasfretteauQC. Ce week-end-là, la température oscillait entre -15 et -25 degrés Celsius. Avec le facteur vent, laissez-moi vous dire que bon nombre de Québécois n’auraient pas osé sortir le bout du nez à l’extérieur. Et pourtant, le froid ne m’a pas empêchée de profiter pleinement de cette région du Québec et d’en tomber follement amoureuse! Les paysages montagneux sous la neige et le fleuve complètement gelé… c’est magique! Afin de vous encourager à découvrir la Gaspésie en hiver, je vous partage quelques-unes des activités qu’on a eu la chance de faire durant notre séjour.

IMG_0623-min

On a séjourné tout le week-end à la Station touristique Pin Rouge qui se situe à New Richmond. Cet endroit propose une panoplie d’activités hivernales, ce qui en fait l’endroit parfait pour jouer dehors. Impossible de s’ennuyer! Voici quelques options.

Ski alpin

Bien que l’on peut faire du ski alpin à bien des endroits au Québec, ma plus belle expérience demeure sur les pistes de la Station Pin Rouge où les conditions étaient idéales et le paysage incroyable! En dévalant les pentes, on peut admirer une vue imprenable sur la Gaspésie et surtout les Chic-Chocs, un panorama vraiment impressionnant. Moi qui adore le ski alpin, j’ai été gâtée! Il est de plus possible de louer tout votre équipement directement sur place.

IMG_0677-2-min (1)

Ski adapté

Envie de tenter quelque chose de différent et inusité? Le ski adapté est conçu afin de permettre à des personnes à mobilité réduite de retrouver la sensation du ski, mais n’importe qui peut pleinement profiter de cette expérience. J’ai eu un plaisir fou à descendre la montagne en ski adapté. Le traîneau glisse à vive allure entre les skieurs et on oublie vite le temps froid.

IMG_0742-min

Glissade sur tube

Pour retomber en enfance, rien de mieux que la glissade sur tube! La Station touristique Pin Rouge, en plus de son centre de ski, propose deux grandes glissades afin de descendre en tube. Des heures de plaisir garanties!

Fatbike

Pour les plus sportifs qui ont envie de relever un défi, il est possible de louer un fatbike pour se promener sur les sentiers autour de la station. Mais attention! Ce n’est pas aussi facile que ça en a l’air. Vous pourriez être surpris!

Hockey bottines

Finalement, la station avait organisé une petite partie de hockey bottines en soirée sur la patinoire et on a eu tellement de plaisir à affronter les autres visiteurs. Jouer en bottines ajoute une touche de difficulté et d’humour à mon avis et j’ai adoré cette alternative au hockey traditionnel. C’était la meilleure façon de dépenser tout le peu d’énergie qu’il nous restait avant d’aller dormir.

DSC03805-3-min (1)

Je rêvais de découvrir la Gaspésie depuis très longtemps et je n’aurais jamais pensé y aller pour la première fois en hiver, mais je suis bien contente d’en avoir eu la chance. Ce fut un séjour mémorable rempli de fous rires! Il y a quelque chose de réellement féérique durant la saison hivernale. Les Gaspésiens sont d’une grande gentillesse et l’ambiance y est tellement conviviale qu’on a simplement envie d’y déménager. Je suis revenue avec la tête pleine de souvenirs et un grand désir de profiter pleinement des joies de l’hiver. J’espère que ça vous aura donné envie d’en faire autant!

Alors, qu’attendez-vous pour sortir dehors!?

Merci mille fois au collectif Voyage numériQC et Tourisme Gaspésie d’avoir rendu ce séjour en Gaspésie possible, ainsi qu’au partenaire du défi La Cordée de m’avoir gardée bien au chaud.

À lire également sur Nomade Magazine :