Pour suivre son coeur et vivre sa passion du voyage à fond, Lydiane St-Onge a abandonné sa carrière prometteuse, sa voiture de rêve, sa maison, ses biens et sa petite routine au Québec afin d’entreprendre un périple d’un an en Asie et en Océanie.  Ce voyage a beaucoup fait parler d’elle. Elle est désormais bien connue sous le nom de « Lydiane autour du monde » grâce à sa page facebook et son site web où elle partage ses aventures autour du globe. Sa vie tient dans un sac à dos, elle est considérée SDF (sans domicile fixe), n’a pas de travail, vit avec un budget plutôt restreint et on est très nombreux à l’envier!

Je vous trace le portrait de cette sympathique nomade que j’ai eu la chance de rencontrer suite à sa conférence à Montréal en 2014, lorsqu’elle était de passage au Québec.

11009913_854527831303862_750364504065294392_n

Lydiane, nombreux sont les gens de nos jours qui décident pour différentes raisons de faire du voyage leur mode de vie, mais, toi, quel a été l’élément déclencheur qui t’a poussée à tout laisser derrière et partir?

« Je n’ai pas été SDF toute ma vie. Ça m’a pris du temps avant d’atteindre cet objectif-là. Parce que oui c’est un objectif! J’ai toujours eu le désir de parcourir le monde, de voyager et de ne pas avoir de responsabilités matérielles. J’ai décidé de devenir courtier immobilier. J’avais ce rêve-là : maison, char de rêve, salaire. Je m’étais fixé des objectifs. Et bien en moins de 3 ans j’ai réalisé tous mes objectifs. J’étais promise à une très belle carrière, mais ça me laissait complètement vide. Mais, si ce n’est pas ça l’ultime but, alors c’est quoi? […] J’avais fait un voyage en Namibie. J’avais vraiment été en contact avec les locaux et ça m’avait fait beaucoup réfléchir. Je me disais qu’un jour j’allais partir sans limite de temps. Ça me trottait dans la tête tout ce temps-là et j’ai choisi, à l’âge de 26 ans, de faire un changement de vie qui allait m’apporter du bonheur, qui allait me mettre sur la route pour réaliser mes rêves.

Vers la fin de l’été 2013, j’ai commencé à vendre mes biens. J’ai vendu ma compagnie aussi. J’ai mis ma maison en vente. J’ai mis ma voiture à vendre. J’ai dit à mes chums de fille « tout ce qui est dans ma maison est entre 0 et 20$ », pas les électroménagers, mais tout le reste. C’était tellement le fun! Ça m’a surpris de voir à quel point je n’étais pas attachée à ces biens-là. De me dire que j’avais plus rien, ça m’a fait du bien. Le 20 octobre 2013, j’avais les deux pieds dans l’avion et je savais que j’avais pris la meilleure décision de ma vie! »

11151035_820028914753754_1759792156714064180_n

Comment ont réagi tes proches face à ton changement de vie plutôt drastique?

 « C’est pas tout le temps évident quand tu commences à en parler aux autres autour de toi. Si tu parles d’une idée qui est en développement à tes amis ou à ta famille, ils vont essayer de la détruire parce qu’ils ont peur pour toi. Je trouve qu’on est une société qui dicte où on doit aller et il faudrait que tout le monde marche sur le même chemin, mais, ce chemin-là, il ne convient pas à tout le monde. Puis, on dirait que dès que tu sors du moule, tu te fais juger un petit peu, mais peut-être qu’aussi je me fais jalouser parce que j’ai suivi mon cœur et ma passion puis finalement je suis tellement heureuse. »

12794546_966503286772982_1666398831773239248_n

Crois-tu qu’il est possible de simplement voyager et de gagner sa vie ainsi?

« C’est possible. Il y plein de solutions un peu partout. Si moi ma passion c’est le voyage et bien je peux faire n’importe quoi partout dans le monde. […] Même si tout le monde se dit que ça ne rapporte pas ça dans la vie, bien oui, ça peut rapporter éventuellement. Parce que quand on fait notre passion, la passion attire le succès.»

Tu parles souvent de l’importance de vivre sa vie, mais c’est quoi pour toi de vivre sa vie?

«Dès que tu fais des choix qui sont les tiens, qui sont en harmonie avec ton cœur et en harmonie avec tes passions, c’est là que tu vis. Tout le monde a des passions différentes. Je ne peux pas dire : ça ce n’est pas vivre et ça c’est vivre. C’est de suivre son cœur, c’est vraiment que tu n’es pas en train de faire quelque chose par obligation parce que tu as des dettes ou parce que quelqu’un t’impose ça. »

12322623_917815808308397_8958338771598379952_o

Qu’as-tu appris à travers ton périple en Asie et en Océanie?

« Quand on voyage, oui on voit des beaux paysages, on découvre et on explore, mais on se découvre aussi à l’intérieur. J’ai appris ÉNORMÉMENT. Fondamentalement, à l’intérieur de moi-même, j’ai énormément changé. J’ai appris à prendre mon temps. C’est con là, mais on est donc bien stressés! J’ai appris à suivre mon intuition. J’ai appris l’ouverture sur le monde, parce que si tu juges et que t’es en voyage, ça va mal. Tu vas en juger une shot! J’ai compris une chose aussi, vivre ses passions avant qu’il ne soit trop tard. Je réalise que c’est maintenant que ça se passe. »

Que désires-tu transmettre comme message aux autres à travers tes voyages et tes récits?

« Que le voyage c’est aussi un état d’esprit. C’est ça que je veux livrer. J’invite les gens à sortir de leur zone de confort, à parler aux gens, à sourire, à croquer dans la vie, car elle est belle. Le seul message que je veux que les gens retiennent c’est de suivre ses passions, de croquer dans la vie et de ne pas hésiter, de se faire confiance, de faire ce qui leur tente, de ne pas écouter ce que les gens leur disent, de croire en eux et de croire en la vie, parce qu’elle est bonne, elle est vraiment bonne! »

11069357_796731697083476_5806075679987926643_n - Copie

Suite à son long périple en Asie et en Océanie, Lydiane a fait plusieurs voyages en Amérique du Sud, au Moyen-Orient et en Europe. Elle est présentement au Québec afin de découvrir son petit coin du monde et préparer ses prochains voyages. Vous pouvez suivre ses aventures sur sa page facebook et sur son site web. La chaîne télévisée Évasion compte également une émission entièrement consacrée à la voyageuse.

Merci Lydiane d’être une source d’inspiration quotidienne!

Crédit photos: https://www.facebook.com/lydianeautourdumonde