Que faire et que voir à Grand Cayman?

Ne vous inquiétez pas, il n’est pas question ici d’évasion fiscale mais bien d’échapper au quotidien! L’archipel des Îles Caïman dissimulée au sud de Cuba et au nord-ouest de la Jamaïque est composé de 3 îles. Little Cayman, Brac et Grand Cayman. C’est sur cette dernière que l’aéroport international de George Town se trouve. De Toronto, on rejoint cette destination en plus ou moins 4 heures de vol.

Escale populaire des bateaux de croisière, nombreux sont les vacanciers à y avoir posé les pieds le temps d’une journée. C’est d’ailleurs grâce à une croisière que l’idée m’est venue d’y revenir pour découvrir ses trésors le temps d’une semaine.

Activités à ne pas manquer

  •  Plongée sous-marine

L’île de Grand Cayman est parmi les destinations de plongée les plus spectaculaires au monde. Les amateurs de la faune et de la flore aquatiques seront ravis de pouvoir observer l’immense diversité qu’offrent les profondeurs de Grand Cayman qui compte à elle seule 240 sites de plongée. Pour s’initier, c’est l’endroit idéal pour le passage du niveau 1 « Open Water ». Plusieurs endroits proposent cette option sur l’Île.

  • Palmes, masque et tuba

Les amateurs de « snorkelling » ou plongée en apnée pourront accéder au monde merveilleux des coraux directement à partir de la plage. Nul besoin de naviguer très loin, les poissons tropicaux et les coraux multicolores sont accessibles partout sans payer. Les stationnements en bordure de la mer sont également gratuits.

  • Stingray City

Sans aucun doute, l’excursion à privilégier sur l’île. Bien que très touristique, c’est un incontournable. Situé au large de Grand Cayman, accessible par bateau, ce banc de sable est connu pour son importante population de raies. Un guide nous y conduit et nous invite à marcher dans la mer peu profonde où des dizaines de raies nagent en liberté. C’est un moment inoubliable. Cette activité comprend également 2 arrêts à des sites de plongée en apnée fabuleux. (Durée : 3h)

  • Jardin Botanique Reine Élizabeth 2

Pour les amoureux de la nature en quête de sérénité, cet endroit est idéal pour y passer la journée. À moins de 30 minutes de voiture de George Town, cette visite permet au voyageur de découvrir la flore et la faune locales terrestres! Le sentier boisé nous transporte dans la nature avec ses jardins de sable, son lac, ses nombreux arbres fruitiers, ses fleurs tropicales qui font de ce lieu l’endroit par excellence pour observer l’iguane bleu.

  • Camana Bay et sa tour d’observation

Petit quartier de restaurants branchés et de boutiques plutôt dispendieuses, il est toutefois agréable de s’y promener pour profiter de la marina et de ses terrasses. Grimpez au haut de la tour d’observation qui surplombe l’île offrant une vue à 360 degrés et admirez les murs de l’escalier recouverts d’une mosaïque grandiose illustrant la barrière de corail.

Peut-on se loger sans se ruiner?

Oui bien sûr. C’est souvent le coût de l’hébergement qui en voyage fait toute la différence quant au budget requis. Bien que toutes les chaînes d’hôtel en bordure de mer soient onéreuses, d’autres options sont possibles à Grand Cayman. La plateforme Airbnb propose beaucoup de chambres à louer, maisons et condos. Il existe une seule et unique maison d’hôtes, Eldemire Tropical Island Inn tenue par une charmante locale Carol, alias « Tootie »! C’est un endroit chaleureux et abordable qui, par sa grande cuisine commune, rappelle l’ambiance conviviale et amicale des auberges de jeunesse. Conçue pour les voyageurs à petit budget, cette auberge offre une piscine creusée, des chambres et des studios tout équipés.

Quoi manger?

Destination des Caraïbes très américanisée, on y trouve de tout. De multiples restos-pubs décontractés situés directement sur la plage offrent pour la majorité une grande terrasse. Au menu, comme dans toute destination insulaire, les poissons et fruits de mer sont exquis et les fruits tropicaux y abondent. Très achalandé, le Sunset House est l’endroit par excellence pour admirer le coucher du soleil tout en savourant ses plats délicieux et ses cocktails extravagants.

Les prix sont affichés en dollars américains USD et KYD (Dollars des Caïmans). Il en coûte 1,20$ US pour obtenir 1$ KYD.

Nous avons eu un coup de coeur pour les supermarchés! En effet, le « prêt à manger » et les bars à salades y sont à l’honneur. De plus, pour les voyageurs soucieux d’une saine alimentation, la nourriture bio/sans gluten est omniprésente. Surprenant pour une île de si petite taille.

Se deplacer

Bien que Grand Caïman soit minuscule (40 km de long), il s’avère plus agréable de louer une voiture pour pouvoir se rendre aisément partout. Pour ceux qui préfèrent le transport en commun, de nombreux minibus au départ de George Town circulent le long de la Seven Miles Beach. À noter qu’on circule à gauche, les îles Caïmans étant un territoire d’outre-mer du Royaume-Uni. Prenez garde en traversant la rue!

Bon à savoir

De Montréal, il en coûte autour de 500$ pour un vol avec escale. Il n’y a pas de vol direct pour le moment. Vous pouvez trouver le vol qui vous convient via Skyscanner. Les îles Caïmans bénéficient d’un climat tropical chaud. La saison sèche s’étend de décembre à mai. Nous avons rencontré un expatrié canadien à George Town qui nous a confié que Grand Cayman était l’endroit le plus sécuritaire au sud de la frontière canadienne! C’est tout dire! N’hésitez pas à vous y rendre, cette destination vous enchantera et pas seulement pour y faire des placements bancaires!

Il ne vous reste plus qu’à réserver vos dates de vacances! N’oubliez surtout pas votre masque de plongée. Bon voyage!

Cet article contient un ou plusieurs lien(s) affilié(s). Nous touchons à une petite commission pour chaque réservation faite à partir de ce(s) lien(s) qui n’affecte pas le prix que vous payez et qui nous permet de continuer à vous offrir du contenu gratuitement!

À lire également sur Nomade Magazine :