Une nouvelle qui plaira à tous les nomades digitaux!

Vous êtes travailleur nomade et vous en avez marre de devoir limiter vos séjours dans vos destinations préférées en raison de la courte durée des visas touristiques? Réjouissez-vous, car différents pays commencent à reconnaître la réalité de cette nouvelle catégorie de voyageurs/travailleurs et a adopté des moyens pour mieux les accommoder.

On sait que, dans la plupart des cas, les pays limitent à 90 jours la période de séjour; dans le cas de l’espace Schengen (Europe), la limite est de 90 jours par période de 180 jours. Pour tout travailleur nomade, ces contraintes forcent souvent des déplacements plus fréquents et des allers-retours désagréables.

Mais voilà, depuis cette année, quelques pays ont décidé de changer les règles du jeu et de créer spécialement un nouveau visa pour les travailleurs nomades. Le premier pays à avoir adopté ce visa est l’Estonie, joyau des baltiques reconnu pour son avant-gardisme technologique et son système encourageant la création d’entreprises en démarrage. Le nouveau visa permettra de séjourner 365 jours en Estonie et 90 jours supplémentaires dans l’espace Schengen. Ce visa pourrait aussi donner accès au système de santé publique estonien, mais ce point n’était pas encore déterminé au moment de la rédaction de cet article.

Depuis que l’Estonie a annoncé la création de ce visa, 8 autres pays ont décidé de faire de même. Ces pays sont l’Allemagne, l’Australie, le Costa Rica, la Thaïlande, la Norvège, le Mexique, le Portugal et la République tchèque. Pour voir un premier aperçu des règles concernant ces visas, vous pouvez visiter le site à l’adresse https://slightnorth.com/long-term-visas-for-digital-nomads/ (en anglais). Vous pouvez aussi vous renseigner auprès des ambassades respectives de ces pays pour connaître les règles et les dates d’entrée en vigueur.

À lire également sur Nomade Magazine :