Le printemps se fait tranquillement ressentir, quoiqu’au Québec, c’est relatif, mais chose certaine, les érables ont commencé à couler. Le délicieux temps des sucres arrive! Afin de faire perdurer la tradition québécoise en toute authenticité, Simon, propriétaire de La Cabane à Tuque, vous accueille dans sa maison écologique pour une tablée végétarienne, mais aussi pour une expérience constructive qui va au-delà d’un simple repas collant de cabane ordinaire…

cabane

Cette cabane située dans les Laurentides, près du mont Tremblant, est tout de ce qu’il y a de plus chaleureux.  Dès le premier pas à l’intérieur de cette maison rustique où règne une ambiance intime et familiale, notre regard part à la découverte du décor plutôt inusité. Je n’en revenais pas à quel point c’était tout simplement beau. On s’y sent à l’aise, telle une visite chez nos bons amis. En observant Simon et ses collègues à l’œuvre dans leur cuisine adjacente à la salle à manger, je devinais que l’expérience culinaire qui m’attendait ne serait rien de commun.

17036832_10158211025495246_869601220_o

La Cabane à Tuque, c’est végétarien. C’est biologique. C’est fait sur place avec passion et des aliments locaux. C’est différent. C’est 4 services absolument succulents. C’est un menu du temps des sucres revisité. Et c’est, de loin, la meilleure bouffe de cabane à sucre que j’ai mangée.

16996760_10158211136520246_770965476_n

À commencer par leur soupe au pois accompagnée de pain provenant d’une boulangerie locale. J’en salive encore. Rien à voir avec la soupe pâteuse que l’on peut s’imaginer. Tout au long du repas se trouve sur la table divers condiments tels une choucroute, des betteraves marinées, du ketchup maison, du miso et, bien sûr, du sirop d’érable. Puis arrive la tourtière au millet, l’omelette aux légumes, les fèves au lard pas de lard et les meilleures patates rissolées du monde. On se passe les plats, on se ressert à volonté ce qu’on préfère, on savoure un repas dans une ambiance agréable, humaine, mais surtout, authentique. Vient ensuite le sucré : des crêpes à la farine d’épeautre et de sarrasin, de la compote de pommes, un gâteau d’automne dont il est impossible de s’en tenir à 1 morceau, tu en reprends 4-5 fois, et un thé au chaga. Et pour ceux qui ont encore une petite place, la classique tire d’érable est servie à l’extérieur. Ils ont aussi une boisson que vous pouvez prendre en extra afin d’accompagner votre repas, du kombucha nature fait maison qui goûte le ciel. Je vous laisse deviner que cette boisson fut l’un de mes coups de cœur.

Simon et sa petite équipe sont des hôtes merveilleux qui partagent leur savoir avec tant de passion. Je ne suis pas prête d’oublier ces quelques heures si agréables passées à La Cabane à Tuque et je compte bien y retourner avant que la saison se termine. Cette petite cabane, on n’a pas fini d’en entendre parler. Y aller une fois, c’est déjà avoir hâte au menu de l’an prochain !

17035230_10158211137815246_358956607_n

La beauté de se poser entre les voyages est de découvrir son propre pays. Il y en a des petits trésors cachés au Québec, comme cette cabane. Encourager le local d’ici avant celui d’outre-mer fait toute la différence. Ne remettez pas en question le fait que ce soit végé et qu’il n’y a pas de petites saucisses dans le sirop d’érable, réservez vite en ligne pour expérimenter un temps des sucres hors du commun.

Clique ici pour un temps des sucres sans viande!

16933977_10158211034680246_1128604002_n


À lire aussi :