Si tu fais partie des gens qui clignent et re-clignent des yeux chaque fois qu’ils voient leur compte en banque en se demandant “il est passé où, mon argent?” et que tu as déjà prononcé la phrase ; “comment tu fais pour voyager autant… t’es riche?” à un ami ou une connaissance, alors cet article a été écrit pour toi ! Économiser pour voyager par la suite ? OUI, c’est possible. Je vous partage mes conseils !

Autrefois grande dépensière, aujourd’hui grande voyageuse

Je n’ai pas toujours bien su assimiler le terme “économiser”. Fut un temps ou mon compte en banque était comme une poche de jean trouée : il se vidait sans que je m’en rende compte. Je comprends donc totalement les gens qui ont du mal à mettre des sous de côté parce qu’il n’y a pas si longtemps j’étais dans le même bateau. La bonne nouvelle, c’est que ça peut changer !

Savoir se contrôler

Dans la société dans laquelle on vit aujourd’hui, c’est facile de se laisser tenter par mille et une choses. Par exemple, vous êtes sur la route et vous apercevez un grand panneau avec une publicité pour Tim Hortons. Une petite voix s’impose alors dans votre esprit : “tiens, pourquoi pas un p’tit cappucino glacé avec un beigne, j’ai faim!”. Alors vous succombez à la tentation et vous vous arrêtez à la commande à l’auto la plus proche. Une fois n’est pas coutume, mais si vous écoutez toutes vos envies de cette même façon, votre argent va littéralement s’envoler. C’est le même principe avec les vêtements, les bijoux, les restaurants, le nouveau téléphone, les concerts, BREF, c’est comme ça avec tout dans la vie. Y’a des gens qui sont payés pour vous créer de nouvelles envies, pour vous inciter à dépenser votre argent dans ceci et dans cela. À partir du moment où vous apprenez à vous ressaisir et vous demander ; est-ce que j’en ai VRAIMENT besoin, si la réponse est clairement NON et que vous êtes capable de respecter votre choix, vous commencerez à voir une différence !

Changer ses habitudes de consommation

Vous êtes du genre à faire les boutiques une fois par semaine pour de nouveaux vêtements, souliers, etc. ? Apprenez à vous contenter de ce que vous avez déjà ! Avant, je vivais vraiment selon mes coups de tête, sans vraiment me poser de questions. Aujourd’hui, je dépense seulement quand j’en ai réellement besoin. J’ai réalisé que ça servait à rien d’entasser des piles et des piles de fringues quand j’ai déjà tout ce qu’il me faut pour me vêtir. La surconsommation, c’est malsain. En agissant de la sorte, j’ai encore plus l’impression de me faire un cadeau “à moi de moi” quand j’ai un gros coup de cœur pour un item. Puis, si votre but c’est réellement de partir voyager, vous allez vite vous rendre compte que, dans votre sac à dos ou votre valise, l’espace est limité !

Éviter les paiements mensuels inutiles

Les paiements pour la voiture, les paiements pour la nouvelle télévision, les paiements pour le téléphone cellulaire, les paiements pour le nouveau matelas, les paiements pour… Ça commence à faire pas mal de paiements tout ça, non ? Et c’est là que beaucoup se font avoir : on a le “c’est pas si cher que ça” beaucoup trop facile dans la vie. On finit par perdre le compte et on ne réalise pas que d’autant acheter à crédit, ça nous nuit. Si vous avez besoin de quoi que ce soit, faites tout ce qui est en votre pouvoir pour le payer “cash”. Autrement, vos factures s’empileront chaque mois et il vous sera pratiquement impossible d’économiser.

Se faire un budget

Une fois que vous savez maîtriser vos émotions, c’est le temps de passer aux choses sérieuses : le budget. L’idéal, c’est que, une fois la paie arrivée, vous mettiez plus de la moitié dans un compte épargne et que vous vous interdisiez d’y toucher. On priorise bien évidemment l’épicerie et les paiements obligatoires. Le reste peut alors servir à vos dépenses personnelles et vos petits plaisirs. De cette façon, vous évitez les abus et êtes en mesure d’économiser !

Savoir mettre ses priorités au bon endroit

On a tous des amis toujours partants pour aller boire un verre, manger au resto, faire les boutiques, etc. Sauf qu’on est pas OBLIGÉS de dire OUI tout le temps. Au final, ils ont peut-être le même discours que toi à la fin du mois “où est-ce qu’il est passé mon argent?”. Aidez-vous mutuellement ! Faites des soirées qui ne coûteront rien ou alors presque rien, apprenez ensemble à dire non à la consommation excessive : je vous promets qu’il y a moyen d’avoir du “fun” dans la vie sans dépenser une fortune.

Alors, prêt pour le défi ?

C’est en appliquant toutes ces étapes que j’arrive à voyager plusieurs mois complets chaque année. Si j’en suis capable, vous le serez aussi ! Pensez à tous ces beaux moments qui vous attendent dans d’autres pays et, personnellement, c’est assez pour me motiver chaque fois ! 😉

À lire également sur Nomade Magazine