Vous savez, il y a de ces gens dans la vie qui regardent leurs rêves filer entre leurs doigts et il y a de ceux qui ressentent la passion couler dans leur sang et qui décident de foncer droit vers ces contrées répondant à leur besoin d’adrénaline, de curiosité et d’émerveillement. Il y a de ces personnes qui choisissent de vivre pour aujourd’hui et d’ainsi respirer leur passion, la goûter, l’admirer, la partager, la vivre entièrement.

Je vous présente deux voyageurs de Montréal qui ont su, dès leur première photo partagée, me rappeler les raisons pour lesquelles j’aimais tant me livrer au monde entier et faire de chaque endroit visité un moment bien spécial. Il s’agit d’Alexandre Marcouiller et de Francis Fraioli, les fondateurs du projet IamNoMad créé en août 2015 suite à leur retour au Québec. Étant un athlète de plein air pratiquant le surf, la planche à neige et l’escalade, Alexandre revenait d’un voyage d’un an en Australie, tandis que Francis, un photographe professionnel spécialisé en photo de voyage et de mariage, revenait d’un safari en Afrique.

IMG_9278

Ensemble, ils forment un duo créatif et aventurier voulant démontrer la beauté du monde dans lequel on vit, mais aussi partager leur good vibe et leur spontanéité.

Quel est votre projet ?

IamNoMad, c’est deux explorateurs qui se sont donné comme mission de chambouler l’image sociale de ce qu’est une « vie normale ». Suite à nos nombreux voyages, nous avons réalisé que rien n’est plus formateur que de partir à l’aventure, c’est d’ailleurs ce qui nous a permis de grandir et d’évoluer aussi profondément. Avec IamNomad, nous voulons démontrer que voyager est en quelque sorte une expérience multidimensionnelle. Il ne s’agit pas seulement de prendre des vacances, nous croyons qu’il faut adopter un mode de vie différent pour savourer pleinement tout ce qui nous arrive. Notre mission est d’inspirer les gens à partir à l’aventure, à voyager en démontrant que le camping et le plein air sont accessibles à tous.

IMG_6478

Pourquoi avoir choisi le nord et l’ouest du Canada ainsi que l’Alaska comme destinations à explorer?

Nous voulions une destination qui nous permettrait de connecter avec la nature, de sortir des sentiers battus, à la recherche d’endroits qui nous feraient découvrir des coins inexplorés du Canada, des visages nouveaux, des gens qui vivent isolés… Nous voulions surtout permettre à d’autres d’en apprendre plus sur ces contrées parfois oubliées ou méconnues. Et de plus, nous nous étions donné comme objectif de capturer des images d’aurores boréales à en faire rêver!

Quelle est la durée de votre voyage?

Notre date de retour est prévue pour la fin avril 2016, mais il s’agit plutôt d’une séparation à court terme. Le road trip aura duré environ 3 mois autour du Canada. Francis va quitter pour le Myanmar et Alexandre va passer l’été sur l’île de Vancouver. Nous nous rejoindrons à l’automne 2016 pour notre prochaine aventure!

Avez-vous reçu beaucoup de support de la part de votre famille et de votre entourage?

Heureusement, nous sommes de ceux qui ont la chance d’être originaires de familles qui ont supporté nos études et nos passions. Malgré le fait que tous nos voyages sont à nos frais, nous croyons que nos familles savent que notre bonheur vient de l’aventure et de la réalisation de nos projets.

Quels sont les moments les plus difficiles pour vous?

Étant tous les deux en couple présentement, nous trouvons difficile de vivre une relation amoureuse à distance. Même si voyager est absolument gratifiant, il n’est jamais facile d’être séparés de nos copines et familles. De plus, le camping et la vie de nomade sont plus pénibles en hiver avec le froid et les conditions météorologiques extrêmes que nous avons vécues. Il s’agit vraiment d’une expérience enrichissante et qui nous aura permis de tester nos limites. Sans oublier, les plus frustrants des moments de ce voyage : nos crevaisons. Les routes dans le nord du pays sont parsemées de surprises et nous ont causé un grand total de 13 crevaisons jusqu’à maintenant!

IMG_6979

Qu’est-ce qui vous émerveille le plus dans votre aventure?

Ce voyage nous permet d’explorer notre propre pays et d’y chercher les paysages les plus spectaculaires. Après presque 2 mois à travers le Nord, l’Ouest canadien et l’Alaska, on réalise que ce qui nous émerveille le plus est sans hésitation la beauté de la nature. Tout ce qui nous entoure a été conçu sans l’aide de l’humanité et semble irréellement magnifique. Que ce soit les montagnes, les forêts, les étoiles, les rivières ou les aurores boréales, chaque jour la nature nous éblouis par sa beauté.

Avez-vous une ou des péripéties que vous aimeriez partager avec nos lecteurs?

La journée la plus mémorable de notre voyage jusqu’à maintenant fut au Yukon, dans le parc régional de Tombstone. Nous avions prévu une excursion en raquettes d’environ 40 kilomètres sur 3 jours. Le matin du départ, la température était descendue sous le -35°C et nous nous apprêtions à traverser une vallée entourée de montagnes, au beau milieu de nulle part. Après 5 heures de marche, nous avons pris une pause pour manger et reprendre de l’énergie, mais, à notre surprise, toute la nourriture était complètement gelée et nous étions encore à 13 kilomètres de notre objectif de campement. C’est donc avec regret et un sentiment de déception que nous avons décidé de rebrousser chemin vers la voiture pour se réchauffer. À notre réveil, aux environs de 20h00 le soir même, nous avons assisté à notre premier spectacle céleste. Le ciel était littéralement en feu, avec des aurores boréales le couvrant en entier. Nous ne pouvions contenir notre joie et notre excitation, nos efforts étaient enfin récompensés! Le spectacle a duré plus de 6 heures à une intensité inimaginable, avec comme audience deux voyageurs le cœur rempli de bonheur.

IMG_0212

Quels sont les endroits vous ayant le plus émerveillés jusqu’à présent et qu’avez-vous spécialement hâte de découvrir?

Les endroits qui nous ont le plus marqués et émerveillés vont rester à jamais gravés dans notre mémoire, non seulement par leur beauté, mais aussi par le contexte dans lequel nous les avons découverts. Premièrement, les sources thermales de Liard, dans le nord de la Colombie-Britannique. Nous avons découvert cet endroit grâce à un conseil d’une couch surfeuse qui nous hébergeait à Whitehorse, après 6 jours de route sans douche. Nous avons eu accès aux piscines dans un décor féerique et désert, un vrai don de Dieu. Deuxièmement, un coucher de soleil extraordinaire à la frontière du Cercle Arctique, accompagné d’un arc-en-ciel parfait. Nous avons assisté à ce miracle suite à un dérapage de notre voiture dans le fossé. Une belle preuve que rien n’arrive pour rien et qu’il faut essayer de voir le positif dans chaque situation. Et finalement, le parc régional de Tombstone, où nous avons eu la chance de voir et vivre des aurores boréales et des étoiles par millions.

Avez-vous des conseils que vous aimeriez partager avec toute personne désirant se lancer dans un projet similaire au vôtre?

Le meilleur conseil serait de foncer, d’essayer et de toujours rester positif. Peu importe votre projet, peu importe la destination. Le secret d’une réussite est d’y croire et de tout faire pour y arriver. Bien sûr, il va y avoir des moments plus durs ou des gens qui vous diront que ce n’est pas possible, mais le seul moyen de parvenir à la réussite de votre projet est d’essayer.

Nos deux aventuriers sont présentement en route vers l’île de Vancouver et il faut dire que l’excitation est à son comble. Des paysages à couper le souffle les attendent et nous avons bien hâte de découvrir les énormes forêts, la végétation luxuriante, le mouvement de l’océan et les différents couchers de soleils qui sauront les faire vibrer et apprécier la beauté de notre incroyable planète.

Pour suivre les aventures de IamNomad, nous vous invitons à visiter leur page Facebook et leur compte Instagram.

À lire également sur Nomade Magazine: