Un voyage tout inclus dans le Sud, ça peut être tout aussi excitant qu’un voyage backpack en Europe. Vous ne me croyez pas? Je sais, je ne le croyais pas moi non plus.

À l’hiver 2014, mon copain et moi avons eu un besoin fou de partir en voyage, mais nous n’avions pas vraiment d’économies pour ça, puis il était encore aux études. Ce qui s’offrait à nous, c’était donc la typique semaine de relâche dans le Sud. Une semaine complète à végéter sur la plage, ça ne m’intéressait pas tellement. Je me suis finalement faite à l’idée et on a réservé pour un 7 jours au Mexique, sur la Riviera Maya. J’étais pleine de préjugés. Il n’était pas question que je passe toute la semaine sur la beach. J’ai donc regardé les différentes excursions qu’il était possible de faire. J’ai été surprise par le grand choix d’activités. Il y en avait pour tous les goûts : cénotes, ruines Mayas, tyroliennes, parcs d’attractions et j’en passe. Honnêtement, l’état du Quintana Roo, ça déborde de petites merveilles!

Je ne voulais pas nécessairement réserver avec de grosses compagnies, donc j’ai cherché des tours opérateurs plus locaux. (Psst : Je vous conseille vivement Paseo Tours, ils offrent plein d’excursions avec guides francophones et de la façon la plus éco responsable qui soit. On aime ça!) Bref, j’ai fini par remplir notre horaire avec des bookings d’activités de toutes sortes.

Mexique

On a fait de la tyrolienne dans la jungle après avoir descendu en rappel dans une cénote, on a fait du snorkeling avec les tortues de mer à Akumal, on a visité le magnifique site de Tulum et celui de Coba (en vélo!) puis on a mangé le meilleur poulet de notre vie dans un petit village je sais pas trop où. Photo à l’appui:
Mexique_pouletEn se promenant dans le centre-ville de Playacar, on a aussi réservé auprès d’une gentille madame mexicaine une journée en catamaran pour aller sur Isla Mujeres, au départ de Cancún. Toutes ces idées, ça donne envie de partir, hein? Au final, on est allés à la plage seulement deux fois et, l’une de ces fois, après environ 30 minutes, il s’est mis à pleuvoir des cordes… donc on a décidé d’aller faire une siesta.

Mexique_orageLa sieste faisait partie intégrante de notre routine de vacanciers, d’ailleurs. On se levait tôt pour aller faire des excursions de fou, on revenait à l’hôtel faire un petit dodo, on se réveillait pour aller manger au buffet et on profitait des spectacles (et des cocktails) en soirée. Bien sûr, un soir on est sortis au Coco Bongo à Playa Del Carmen. Même si vous n’êtes pas des «sorteux», ça vaut la peine: l’ambiance est vraiment bonne, les spectacles sont super et l’alcool est à volonté (bon, ça ne change pas du complexe hôtelier, je sais). On s’est faits un couple d’amis québécois ce soir-là et, plutôt que de revenir en autobus, on est tous restés en ville puis on a pris un taxi pour revenir à l’hôtel. Il était 6h du matin! On a fini la soirée avec les locaux; il ne restait plus aucun touriste et les doormen nous laissaient entrer gratuitement dans les bars. C’était parfait.

Tout ça pour vous dire que je garde des souvenirs impérissables de ce voyage tout inclus au Mexique. Moi qui hésitais à dépenser pour «ça», sous prétexte que je pouvais économiser cette somme pour un voyage «plus cool». On a tellement aimé, mon copain et moi, qu’on voulait réserver pour l’année suivante. Finalement on ne l’a pas fait, mais on a bien l’intention de retourner dans un tout inclus!Tulum

Non seulement on a fait de merveilleuses découvertes, mais on était loin du stress qu’on peut connaître dans d’autres types de voyage : «Où est-ce qu’on mange ce soir? Qu’est-ce qu’on va visiter demain? À quelle heure part le train déjà?» C’était vraiment des vacances et c’est ce qu’on a le plus apprécié je crois.

Bref, moyennant une dépense peu élevée, on a relaxé, bien mangé (on peut très bien manger dans les buffets de tout inclus! Mais, apportez des Imodium, juste au cas où), on a fait plein de visites incroyables et… on est allés à la plage. Un peu.