Le kit de survie à avoir avec soi en randonnée

J’ai toujours adoré les montagnes. Elles sont pour moi une manière de m’évader, d’entrer en contact avec la nature et de relever des défis. Par contre, elles peuvent s’avérer sans pitié pour les randonneurs qui s’y aventurent sans la préparation nécessaire pour survivre en montagne.

En effet, les splendides paysages montagneux de notre monde ont malheureusement été, pour de nombreux randonneurs, les derniers de leur vie. Nous avons tendance à dire que ce genre de tragédie n’arrive qu’aux autres. Et bien c’est faux. Des accidents peuvent arriver à n’importe qui, et ce, peu importe votre niveau d’expérience. J’ai décidé d’écrire cet article suite à une récente mésaventure qui aurait bien pu nous coûter la vie à moi et ma copine si nous n’avions pas eu l’équipement et les connaissances nécessaires (lire l’histoire complète ici: Bilan d’une mésaventure).

Tout d’abord, j’aimerais spécifier qu’en situation de survie, votre outil le plus important ne sera pas dans votre sac, mais bien dans votre tête. Le fait de se retrouver seul en nature sans vraiment savoir si vous en reviendrez vivant mettra votre force mentale à rude épreuve. Il sera donc bien important d’adopter une pensée positive et de ne jamais perdre espoir. Sachez que votre corps est capable d’endurer bien plus que vous ne le pensez. Chacune de vos décisions aura un impact direct sur le dénouement de votre périple. Il faudra économiser votre nourriture ainsi que votre eau et toujours penser à rester bien en vue pour faciliter le travail des secouristes  qui seront probablement à votre recherche. Lorsque vous êtes perdu sur une montagne, dirigez-vous vers le bas. Plus on est bas en altitude, plus la température est clémente. De plus, les vallées cachent souvent des rivières et les rivières mènent à la civilisation. Avoir une source d’eau près de nous permet aussi de se garder hydraté et même de trouver de la nourriture.survivre en montagne

D’autre part, voici quelques suggestions d’outils que chacun d’entre vous devrait se procurer. Tout d’abord, vous devriez toujours avoir de quoi faire du feu. Un feu pourra servir à vous réchauffer, à sécher vos vêtements, à faire cuire de la nourriture, à faire bouillir de l’eau, à faire un signal de détresse. Bref, si vous savez faire du feu, vous venez d’augmenter grandement vos chances de survie. Je vous suggère fortement d’avoir avec vous une petite bâche résistante. On en trouve dans tous les magasins de plein air et elle ne pèse qu’une centaine de grammes. Vous pourrez vous en servir pour fabriquer un abri, pour vous cacher de la pluie, pour traîner un blessé ou même pour construire une petite embarcation. Les possibilités sont infinies. Il suffit d’utiliser son imagination. Ensuite, un bon couteau sera très utile. Que ce soit pour vous défendre contre un animal sauvage ou couper les branches qui serviront à construire votre abri, le couteau est un outil indispensable à la survie en nature. Aussi, il faudra toujours prévoir des vêtements de surplus dans le cas où la température chuterait soudainement ou pour passer la nuit. Finalement, pour éviter de se perdre, je vous conseille fortement d’amener avec vous une carte de la région où vous êtes, une boussole ainsi qu’un GPS. S’il y a bien une leçon que je retiens de notre mésaventure, c’est que la météo en montagne, surtout l’hiver, est extrêmement imprévisible et il peut être très facile de se perdre lorsque mère nature décide de jouer contre vous.

Survivre en montagne

En terminant, essayez de toujours avertir au moins une personne de l’endroit où vous allez et de la date prévue de votre retour. Cela permettra de vous envoyer des secours et peut-être même de vous sauver la vie.

Article rédigé par Miguel Martin

À lire également sur Nomade :