En tant que fanatique de plein air, il m’est arrivé plus d’une fois d’aller grimper une montagne à l’improviste sans faire de recherches au préalable. Je dois admettre que je me suis fait prendre à plusieurs reprises. Des sentiers mal entretenus, une accumulation de neige, des conditions météo pas super agréables, une ascension bien plus difficile que ce à quoi je m’attendais. Mère nature nous joue parfois des tours. Avec le temps, j’ai appris que les choses ne se passent pas toujours comme prévu, mais que, en faisant une petite recherche, on peut mettre les chances de notre côté! Afin de vous éviter de répéter mes erreurs, je vous ai concocté une petite liste des 7 renseignements à connaître avant de monter une montagne.

1 • Prévisions météo

Une source, deux sources, trois sources. Inutile de vous dire qu’on peut rarement se fier aux prévisions. En augmentant votre nombre de sources, vous augmentez vos chances de connaître les risques de pluie, vent et autres conditions peu clémentes. On est d’autant plus exposés aux déchaînements de la nature sur une montagne alors n’hésitez pas à repousser votre randonnée si la température ne semble pas idéale.

2 • Condition des sentiers

Certains sentiers sont plus faciles à emprunter en hiver qu’en été et vice versa. Parfois, ils seront même fermés durant une saison afin de préserver les lieux sauvages. C’est également un détail important qui déterminera l’équipement dont vous aurez besoin (raquettes, bâtons de marche, crampons…).

capture-decran-2016-12-15-a-19-43-51

3 • Réglementation 

Il est très important de connaître la réglementation particulière à la région où à la montagne que vous prévoyez visiter. Vous pourriez être surpris! Dans certains endroits, comme les Adirondacks par exemple, il est obligatoire de porter des raquettes s’il y a une accumulation de plus de 6 pouces de neige. Une contravention finit bien mal la journée!

4 • Longueur du sentier

Si vous n’êtes pas tout à fait prêt à passer la nuit à la belle étoile, je vous suggère fortement de bien vous informer sur la distance à parcourir pour arriver au sommet ainsi que la durée approximative de la randonnée. Prévoyez bien votre temps et n’oubliez pas que vous devez aussi la redescendre cette montagne!

5 • L’altitude et la dénivellation

Pour la simple et bonne raison que c’est toujours bien de savoir à quel genre de défi on se mesure. Attention : l’altitude se calcule par rapport au niveau de la mer alors que la dénivellation correspond à la proéminence à partir du sol. Elle représente en général l’ascension que vous vous apprêtez à faire. Un grand dénivelé et un sentier pas très long indiquent une pente raide et plus difficile à grimper.

6 • Niveau de difficulté

Pour la même raison que le point précédent. Les sentiers n’ont pas tous le même niveau de difficulté. Ne surestimez pas vos capacités physiques et choisissez bien!

capture-decran-2016-12-15-a-19-43-19

7 • Numéros d’urgence

Parce qu’on est jamais trop prudents et que les choses ne se passent pas toujours comme prévu, (croyez-moi, je parle par expérience) ayez en poche les numéros des services d’urgence de la région.

♦ À lire sur Nomade : Bilan d’une mésaventure en montagne

Les forums de discussion ou les sites consacrés aux chaînes de montagnes et parcs nationaux sont de bonnes références pour obtenir des renseignements sur les montagnes et les sentiers. Vous y trouverez également des trucs et des conseils super pertinents! Pour les conditions météorologiques, j’aime bien le site Mountain Forecast pour son grand répertoire et la possibilité de voir les prévisions en bas de la montagne et au sommet. Il y a souvent un grand écart entre les deux. Cependant, aucune ressource n’est parfaite. Je ne vous direz jamais assez de varier vos sources!

Avec ces informations en tête, vous êtes sur la bonne voie pour une randonnée réussie!

Des idées de randonnées sur Nomade :